Josiane Balasko réagit aux propos scandaleux de François Berléand sur les Gilets jaunes

François Berléand était l’invité de l'émission, On refait la télé, de ce samedi dernier. Sur RTL, il a expliqué qu’il détestait les Gilets jaunes. Le lendemain, Josiane Balasko est revenue sur les propos de l'acteur en se mettant du côté des manifestants.

Le samedi 9 février, François Berléand était convié à l'émission, On refait la télé sur RTL. Ce même jour, le mouvement des Gilets jaunes était à son 13e acte. Un sujet qui a, forcément, été évoqué sur le plateau.

Le comédien de 66 ans s'est ouvertement exprimé, et a donné son avis sur ce qu'il pensait du mouvement.

“C’est du grand n’importe quoi ! On ne s’écoute plus(...) Tout le monde est lâche ! On voit qu’il y a 90% des Français qui soutiennent les Gilets Jaunes, et puis deux semaines après il n’y en a plus que 80, puis 70. Moi depuis le début ils me font chier les Gilets Jaunes !”,

a-t-il lancé.

Des propos qui ont dérangé plus d'un, mais l'acteur s'est défendu en rétorquant que c’était tout à fait son droit de s’exprimer ainsi.

Le lendemain, dans une autre émission, Josiane Balasko était revenue sur les propos qu’avait lancés François Berléand.

UN GRAND SOUTIEN POUR LES GILETS JAUNES

Ce dimanche 10 février, Josiane Balasko a été conviée pour participer à l'émission, 20 h le Dimanche. Elle y était pour faire la promotion de son nouveau recueil de science-fiction, Jamaiplu, ainsi que du film All Inclusive, mais pas que.

Elle avait décidé de commenter ce que François Berléand avait lancé la veille à propos des Gilets jaunes.

La réalisatrice de 68 ans avait expliqué que le comédien n’était pas le mieux placé pour lancer de tels propos.

"Je suis plutôt pour qu'il y ait une justice. C'est pour ça que les mouvements qui se passent en ce moment, je les trouve tout à fait salutaires, parce qu'ils font se poser des questions",

a-t-elle expliqué.

En effet, Josiane Balasko soutient les manifestants Gilets jaunes, contrairement à l’acteur qui avait déclaré publiquement son "ras-le-bol" pour le mouvement.

"Les gens ont le droit de penser ce qu'ils ont envie de penser. Ce n'est pas non plus un délit, ce n'est pas un appel au meurtre qu'il a fait. Ça dépend qui le dit…”,

 a confié Josiane Balasko.

Pour l’auteur de la Nuit d’ivresse, l'acteur n’a fait qu’exprimer quelque chose qui lui paraissait logique.

“Si Berléand est ouvrier et qu'il dit : "Ça me fait chier les Gilets jaunes !", ça ne sera pas pris pareil que si Berléand est acteur et dit : "Ça me fait chier les Gilets jaunes !" C'est juste la manière. Ce n'est même pas le contenu, c'est qui le dit",

a-t-elle conclu.

Pendant l’émission, la star Des Bronzés avait expliqué que politiquement, elle est de Gauche, même si actuellement elle ne sait plus vraiment ce que cette position représente.

Et elle avait aussi expliqué qu’elle n’approuvait pas du tout le Grand débat national. Elle avait comparé ironiquement, Emmanuel Macron à "un champion" du jeu Questions pour un champion, qui ne fait rien d’autre à part répondre aux questions posées.

UNE CONFIDENCE TRÈS INTIME

Josiane Balasko est une habituée des plateaux de télévision. Et certains de ses passages ont été plus marquants que d'autres.

Lors d’une émission pour la promotion de son nouveau film, Arrête ton cinéma, la cinéaste avait évoqué un sujet très intime. Elle s’était ouvertement confiée sur sa préférence sexuelle.

Les postes connexes
People Feb 12, 2019
Le "double" de François Berléand reçoit des insultes sévères de la part des gilets jaunes qui n'ont pas remarqué la différence
Gilets jaunes Mar 06, 2019
Pierre Arditi exprime son soutien à François Berléand en raison du tumulte dans les médias sociaux
Gilets jaunes Feb 20, 2019
La maman de Thibault demande en pleurant aux gilets jaunes d’arrêter après la mort de son fils sur la rocade bloquée
Gilets jaunes Feb 18, 2019
"Ce n'est pas Macron" : L'acteur Michel Boujenah attaque les Gilets Jaunes et défend le Président