La plus vieille femme de France célèbre son 115e anniversaire avec une phrase réconfortante

Sœur André, a soufflé sa 115e bougie ce lundi 11 février. Elle a voulu, lors de ce jour si spécial, faire passer un message qui lui tenait à cœur.

La doyenne de la métropolitaine est née sous le nom de Lucile Randon, le 11 février 1904, à Alès dans le Gard. Ce n'est que lors de sa rentrée dans les ordres des sœurs qu’elle s'est faite appeler Sœur André.

Et en ce jour si particulier, elle a accepté d'accorder une interview à l'équipe de France Inter. Elle a expliqué qu’elle ne pouvait plus marcher, et qu'elle ne se déplaçait qu’en fauteuil roulant.

Elle ne peut non plus manger toute seule, elle a confié que cette situation de dépendance la dérange.

“C'est très dur à avaler. Et puis on ne dort pas bien parce qu'on a toujours mal quelque part, ce n'est pas rigolo. Avec les compagnes ou les gens autour de moi, je ne peux plus beaucoup parler car les souvenirs ne me viennent pas forcément.”,

a-t-elle expliqué.

Et pour cet anniversaire, la religieuse souhaite deux choses. Tout d'abord, elle veut se faire belle. Ensuite, elle souhaite la fin des guerres.

SE FAIRE BELLE POUR LA MESSE

Pour ce 115e anniversaire, Sœur André veut qu’on la mette debout, et qu’on s’occupe d’elle, pour aller ensuite à une belle messe.

"On me lève, on me fait belle, on m'amène à la messe – je suis en fauteuil roulant. Il y a une belle messe avec plusieurs prêtres et de la famille et des résidents.”,

Et après une messe spéciale, elle souhaiterait partager un repas avec tout le monde pour se souhaiter une bonne année. Elle explique qu’à l’époque, elle était très heureuse quand ils invitaient du monde pour fêter le nouvel an.

Malheureusement, son âge ne lui permet plus de faire grand-chose.

“C'est lourd à porter de faire des sourires à tout le monde toute la journée, dire un petit mot à chacun. Vous savez à 115 ans, ce n'est pas le rêve car parfois je dois dire des bêtises, à des moments on n'est pas très lucide."

LA FIN DES GUERRES DANS LE MONDE

Son deuxième souhait pour ce jour spécial est que les guerres finissent, la doyenne religieuse trouve que trois guerres c’est assez pour une vie.  

“Je me souviens d'un très beau garçon, un maçon qui avait restauré la chapelle, il était charmant. Il est revenu de la guerre, mais une bombe avait explosé à côté de lui et il avait perdu la tête, il ne reconnaissait plus personne.”,

se souvient-elle en souvenir du temps qu’elle avait passé en Algérie pendant qu’elle était à l’hôpital de Vichy.

Lucille Randon (Sœur André) vit aujourd’hui dans une maison de retraite dans le Var. Elle souhaite que cette année, Dieu vienne vite la prendre pour qu'elle puisse retrouver sa famille et ses amis, et aussi pour soulager les gens qui s’occupent d’elle.

Sœur André est la première doyenne en France, et la troisième dans le monde.

TÉMOIGNAGE DE LA PLUS VIEILLE FEMME DU MONDE

Koku Istambulova est âgée de 129 ans, et c’est la plus vieille femme au monde. Comme Sœur André, elle a expliqué que cette longévité ne rend pas du tout heureuse.

Source: Pixabay

Source: Pixabay

Cette longévité ne lui permettrait apparemment, qu'à être spectatrice d'une nouvelle guerre.

  
Les postes connexes
People Apr 03, 2019
La plus grande admiratrice du prince Harry, Daphne Dunne, décédée à l'âge de 99 ans
Dec 21, 2018
Voici le dernier souhait d'une femme en phase terminale
Histoires virales Mar 21, 2019
L'infirmière vernit les ongles de la vieille femme et, voyant ce que les autres ne voient pas, décide de prendre une photo
Histoires Mar 13, 2019
Une femme fait un vœu mais le génie ne peut pas le réaliser donc elle en fait un autre