Gérard Rinaldi nous a quittés il y a 7 ans: la confession touchante de sa veuve Ginette après sa mort

Ginette, la veuve de Gérard Rinaldi, revient sur le décès de celui qui a laissé un vide immense dans sa vie et son coeur.

C'est le 2 mars 2012 que cet acteur talentueux nous a quittés à l'âge de 69 ans, laissant le monde du spectacle en deuil. Emporté par un lymphome, le comédien a aussi laissé derrière lui une femme qui l'aimait tendrement.

Cinq mois après la mort de son mari, Ginette s'était confiée sans détours ni tabous au cours d'un entretien accordé à France Dimanche.

"C'est encore très difficile pour moi. Après trente-sept ans de vie commune, je pense que je ne ferai jamais le deuil de mon mari. C'était un époux idéal. Valérie Mairesse, avec qui Gérard a maintes fois tourné, m'a dit récemment une phrase que je n'oublierai jamais : 'Ginette, on cherchait tous notre Gérard...' J'ai trouvé cela très joli."

Des déclarations très touchantes de la part d'une femme qui avait été totalement éblouie par son mari, qu'elle décrit comme un homme extraordinaire.

"Même si j'ai été longtemps l'assistante de son producteur, je pense que j'avais l'avantage d'être assez différente des gens qu'il côtoyait dans son milieu. On partageait surtout les mêmes valeurs."

Mais Ginette ne s'arrête pas là et fait quelques révélations concernant la face cachée de son mari. 

"Il disait souvent qu'il ne regrettait pas d'avoir été un jeune con, mais qu'il ne voulait surtout pas devenir un vieux con."

Ses funérailles se sont déroulées dans la plus stricte intimité, comme il l'avait demandé et sa femme a tout fait pour respecter ses souhaits et ses désirs. 

"Nous en avions discuté trois jours avant son départ. Cela n'a pas empêché que l'on organise une deuxième cérémonie, au théâtre de la Michodière, avec tous ceux qui désiraient lui rendre hommage. [...] Avec tous les talents qu'il avait, il est le seul artiste que je connaisse qui n'ait jamais touché l'argent des Assedic."

Ginette Rinaldi a continué à vivre en faisant de son mieux pour honorer la mémoire de son mari et a toujours rêvé de voir une des pièces qu'il avait écrit adaptée et jouée un jour.