"C'est important pour moi": Marie, 74 ans, émue après avoir reçu 50 € de bon d’achat du maire d’une commune près de Toulouse

Une agricultrice à la retraite qui avait reçu 50 euros de bon d’achat du maire d’une commune près de Toulouse raconte ce que cette mesure lui a permis de faire.

En pleine crise des Gilets jaunes en décembre dernier, et alors que l’État a annoncé plusieurs mesures visant à redonner du pouvoir d’achat à une partie de la population, un maire d’une commune située près de Toulouse a lui aussi décidé de faire un geste.

C’est dans une vidéo publiée sur sa page Facebook que le maire de Saint-Jory, Thierry Fourcassier, s’était adressé à ses administrés en promettant de donner un coup de pouce communal.

La municipalité devait donner 50 euros à chaque foyer de sa commune sous la forme d’un bon d’achat de carburant. La mairie comptait ainsi de restribuer 135 000 euros d'excédent de fonctionnement aux 2 700 foyers fiscaux.

Mais en début d’année le maire de Saint-Jory a changé d’avis.

"Avec tout ce qui s'est passé pour le pouvoir d'achat et les gilets jaunes, on est partis un petit peu sur l'alimentaire et également des services."

a-t-il déclaré.

Marie Josée, agricultrice à la retraite qui gagne moins de 800 euros par mois, semble apprécier ce geste de municipalité.

"C'est une bonne initiative puisque c'est l'argent qui vient de la commune, qui nous est réversé. Habituellement, c'est pas du tout ça. C'est nous qui donnons plutôt que de recevoir."

Marie-Josée interviewée au supermarché. | Photo: Facebook Watch

Marie-Josée interviewée au supermarché. | Photo: Facebook Watch

a-t-elle déclaré avant d’expliquer l’importance de ce coup de pouce communal.

"C'est important pour moi, comme je n'ai pas une grosse retraite, ça me permets de faire un petit peu plus que d'habitude."

Marie-Josée sortant du supermarché avec le caddie. | Photo: Facebook Watch

Marie-Josée sortant du supermarché avec le caddie. | Photo: Facebook Watch

Pour cette retraitée de 74 ans qui vit seule ce bon d'achat a notamment permis de remplir le caddie.

"Je viens de prendre du thon, c'est en conserve. J'ai pris de la saucisse fraîche. J'ai pris des pommes de terre, de la salade, du fromage."

Le caddie de Marie-Josée. | Photo: Facebook Watch

Le caddie de Marie-Josée. | Photo: Facebook Watch

Selon le rapport de BFMTV, ce bon d'achat de 50 euros est également valable chez le boucher, à la boulangerie ou au salon de coiffure.

MONIQUE, UNE RETRAITÉE DE 65 ANS QUI N'ARRIVE PAS À JOINDRE LES DEUX BOUTS

Les personnes âgées font partie des catégories de personnes les plus en difficulté face à la crise sociale en France.

Une mère de famille retraitée a décidé de témoigner sur France 3 de la complexité qu'elle affrontait tous les jours depuis qu'elle a pris sa retraite.