Seine-Maritime : Un policier jette de l'acide au visage de sa femme avant de se suicider

Ce jeudi 7 mars 2019, une tragédie s'est produite à Saint-Saëns, dans le Pays de Bray, en Seine-Maritime. Un agent de police a jeté de l'acide sur sa conjointe avant de se suicider. La femme se trouve dans un état critique.

Comme on le dit si bien, il vaut mieux se garder de la jalousie, surtout des excès qu'elle entraîne. Et comme le dit si bien Nietzsche :

"Celui qui entoure la flamme de la jalousie, celui-là en fin de compte, pareil au scorpion, tourne contre lui-même son dard empoisonné",

mais dans cet article, il sera prouvé qu'elle empoisonne tout le monde.

Ce jeudi matin, vers 9 h, un homme a jeté de l'acide au visage de sa femme. La femme de 45 ans a subi une brûlure au second degré, et a été blessée au visage et à la poitrine.

Elle a été prise en charge par les pompiers et une équipe du Smur (Service mobile d'urgence et de réanimation) à Rouen puis, héliportée à l'hôpital militaire Percy de Clamart (Hauts-de-Seine).

Selon les informations rapportées par Paris Normandie, la femme aurait été agressée par son mari, la veille de la journée de la femme, et aurait reçu de l'acide au visage parce qu'il était tout simplement jaloux.

Affecté à la Direction Départementale de la Sécurité Publique (DDSP) de Seine-Maritime, le regretté gendarme avait effectué des missions de police d'urgence à Rouen. Ce sont donc les gendarmes du Groupement de Seine-Maritime qui sont chargés de mener les enquêtes.

Par la suite, cet homme de 44 ans s'est suicidé en se servant d'une arme à feu. Il aurait utilisé son arme de service. Le défunt gendarme et sa femme, avaient tous les deux, deux enfants, dont un garçon de 12 ans et une fille de 15 ans.

un menotte accroché à un ceinture d'un policier : Photo / Pixabay

un menotte accroché à un ceinture d'un policier : Photo / Pixabay

Au moment de la tragédie, ces enfants se trouvaient à l'école. Une voisine raconte entre autres que leur père était allé au collège peu de temps avant le drame.

Un policier vu de dos : Photo / Pixabay

Un policier vu de dos : Photo / Pixabay

BAYEUX : LE MAGNIFIQUE ACTE DU GENDARME

Bien que cet acte odieux fut causé par un gendarme, il est à rappeler que la fonction ne fait pas l'homme, et que certains gendarmes restent des personnes avec de bonnes valeurs.

Justement, dans une autre toute autre perspective, on a souvent entendu parler du mouvement des Gilets jaunes, des confrontations entre manifestants et forces de l'ordre qui s'instaurent, un peu partout en France. Découvrons l'acte héroïque du gendarme qui a sauvé un Gilet jaune d'un malaise cardiaque.