50 000 lévriers sont morts en Espagne à la fin de la saison de chasse par des chasseurs sans âme

Les lévriers, une espèce canine originaire d'Espagne, font face à un traitement terrible à l'approche de la fin de la saison de chasse.

Ils sont jetés dans des puits, attachés aux voies ferrées ou abandonnés sur les routes.

Les défenseurs du bien-être animal estiment que l'Espagne compte 200 000 galgueros enregistrés, possédant jusqu'à 10 chiens chacun, et que plus de 50 000 sont abandonnés à chaque fin de saison.

Les organismes de bienfaisance se battent pour faire face à l'afflux de chiens abandonnés. Anna Clements mène une campagne pour sauver les lévriers.

"Les chasseurs cruels laissent mourir jusqu'à 50 000 lévriers à la fin de la saison de chasse." - Daily Mirro | Twitter

"C'est le sale secret de l'Espagne et quelque chose que les touristes voient rarement. Nous nous attendons à un afflux de milliers de chiens abandonnés, mais nous, et d'autres organismes de bienfaisance, ne pouvons pas faire face. On ne peut pas tous les sauver."

Ils sont brutalement traités quand les chasseurs en ont fini avec eux : certains sont jetés dans les puits et l'ouverture du puits est bloquée avec du bois. Mais certains survivent et récemment, un d'entre eux a été sauvé quand un passant l'a entendu pleurer.

"Elle était couchée dans l'eau au fond du puits, elle souffrait de malnutrition et avait de profondes blessures au cou. Les pompiers ont pu l'emmener dans un endroit sûr et maintenant elle se remet avec une famille dans laquelle elle est un animal de compagnie bien-aimé,"

dit-elle.

"ESPAGNE Jusqu'à 50 000 lévriers sont abandonnés ou tués cruellement chaque année à la fin de la saison de chasse en Espagne. Les chasseurs cruels jettent les chiens de travail, connus sous le nom de Galgos, à la fin du mois de février pour éviter de payer pour leur entretien pendant la saison morte." - Jim Slater | Twitter

Il s'agit d'une race apparentée aux lévriers britanniques, utilisée pour la chasse au lièvre, où deux chiens s'affrontent pour écraser un lièvre sur un terrain découvert.

Les lévriers sont considérés comme des chiens de travail et sont exemptés de la législation sur le bien-être animal. Le mari d'Anna, Albert, travaille à Barcelone avec l'association SOS Galgos.

"Ce sont des animaux naturellement calmes, affectueux et gentils, mais ils sont privés de tout amour et ne savent pas ce que c'est. Ceux qui survivent sont profondément traumatisés et, pour commencer, ont des problèmes de confiance, mais nous pouvons leur donner un foyer et la vie qu'ils méritent",

explique Anna.

Il y en a déjà plusieurs qui ont été sauvés, comme celui qu'ils ont jeté dans un puits à Tolède, qui vit maintenant comme une famille à Barcelone. Julie Marshall s'occupe d'un autre chien Naldo, abandonné par un chasseur.

"Nous avons besoin de plus d'argent pour sauver ces beaux animaux, les mettre dans des chenils et ensuite être adoptés par des familles qui les aiment.

Nous ne nous habituons jamais aux niveaux de cruauté infligés à ces chiens et sans nous, et d'autres organismes de bienfaisance, ils mourront. Ces chasseurs représentent une minorité de la population espagnole, mais ils nuisent beaucoup à la réputation du pays."

"la peur des lévriers. 138 000 chiens et chats jetés à la rue ou abandonnés dans des refuges et des chenils en Espagne. 12,2% sont des lévriers. Une horreur dont on parle très peu." Eduardo Hipertextual | Twitter

DEUX CHIENS SAUVÉS DANS UN PUIT

Cette histoire nous rappelle deux chiens qui sont tombés dans un puit dans le quartier de la Villa El Libertador. Pour les sauver, Day Reyes, qui est très active dans le domaine de la protection des animaux, n'a pas hésité à plonger dans une bouche d'égout de 12 mètres de profondeur.