Journée internationale des droits des femmes : Le 8 mars est-il encore utile ?

Le 8 mars est l'un des jours les plus importants de l'année, aussi bien pour les femmes que pour les commerces. Que vous jugiez cette journée d'authentique ou commerciale, cette dernière peut être l'occasion de sortir du quotidien chez les femmes et restera toujours important chez les féministes.

Ce vendredi 8 mars, le monde entier célèbre une journée dédiée aux droits des femmes. Mais l'expression "journée de la femme" que les initiatives commerciales exploitent dévalorisent l'origine de ce jour.

EGALITÉ. Proposée pour la première fois en 1910, lors de la conférence internationale des femmes socialistes, par la révolutionnaire Clara Zetkin, cette journée était pensée, à l’origine, pour être un événement politique.

Et c’est dans cet état d’esprit que la date a été officialisée en 1977 par les Nations-unies, puis en 1982 par la France, dans la foulée des luttes féministes des années 1970.

Si, pour vous, le 8 mars fait immédiatement référence à la lutte pour les droits des femmes, vous aurez certainement plutôt tendance à parler de "journée des droits des femmes".

Si au contraire, cette date vous inspire l’envie de s'éclater entre filles, vous avez certainement en tête l’expression “journée de la femme”.

UNE DATE SYMBOLIQUE

"Une journée pour les femmes, les 364 autres pour les hommes."

Une phrase que l'on ne manquait pas d'entendre pendant ce jour surtout venant des hommes. Mais pourquoi 8 mars ?

Une Femme | Source : Unsplash

Une Femme | Source : Unsplash

Historiquement,

"la Journée internationale de la femme puise ses origines dans des manifestations des femmes du début du 20e siècle, réclamant le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l’égalité entre les sexes",

nous apprend l'institution, sur le site de l'Unesco.

Pour rappel, les pays socialistes célébraient déjà les femmes ce jour-là, depuis plusieurs décennies avant que l'ONU, ne l'officialise. Cette date renvoie en effet à l'histoire soviétique et à la Révolution russe en février 1917.

Le 23 de ce mois-là, les ouvrières ont mis feu aux poudres en manifestant pour réclamer du pain et le retour des hommes partis au front. Or, le 23 février du calendrier julien que la Russie utilisait alors correspond au 8 mars du calendrier grégorien.

Une femme qui porte une parapluie | Source : Pixabay

Une femme qui porte une parapluie | Source : Pixabay

C'est en 1982 seulement que la France célèbre officiellement le 8 mars. Cinq ans plus tôt, l'Organisation des Nations Unies (ONU) avait adopté une résolution enjoignant ses pays membres à célébrer une "Journée des Nations Unies pour les droits de la femme et la paix internationale", qu'elle célébrait elle-même le 8 mars depuis 1975.

LE 8 MARS EST-IL ENCORE UTILE ?

PARITÉ. La journée du 8 mars est bienfaisante si on récompense des femmes pour leurs actions, on valorise des initiatives féminines, on rappelle que plusieurs fillettes n’ont pas accès à l’éducation dans le monde, et les femmes continuent de gagner moins que les hommes.

Mais ne devrait-on pas aborder ces sujets tout au long de l’année mais non seulement le 8 mars ?

Une femme | Source : Unsplash

Une femme | Source : Unsplash

Face à cette question, Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des femmes et Raphaëlle Rémy-Leleu, porte-parole d’Osez le féminisme nous expliquent les raisons.

Anne-Cécile répond :

"Bien sûr qu'il faudrait s’occuper des problématiques concernant les droits des femmes toute l’année !"

Raphaëlle quant à elle dit que chaque féministe s'interroge à cette question. Toutefois, elle souligne que le 8 mars est important pour la "visibilité".

"Toute l’année, nous nous échinons à rendre ces sujets plus visibles. Mais cette visibilité, plus forte le 8 mars, nous aide dans nos actions".

Une femme qui court | Source : Pixabay

Une femme qui court | Source : Pixabay

Selon Anne-Cécile, c'est le moment où les gens devraient faire "le bilan".

"Le 8 mars est souvent l’occasion de faire des bilans. Nous-mêmes nous sortons des études, des sondages à ce moment-là de l’année.

Car il y a de fortes chances que si nous ne le faisons pas là nous ne soyons pas entendus. Ça a le mérite d’obliger les gens à voir ce qui ne va pas, à s’arrêter sur ces sujets. Car ensuite le quotidien reprend le dessus."

Pour illustrer, la porte-parole d’Osez compare le 8 mars avec le 1er mai.

"Je n’ai jamais vu un syndicat dire ‘Je ne vais pas fêter le 1er mai parce que le droit du travail c’est toute l’année’. C’est pareil pour nous"

une Fille triste | Source : Pixabay

une Fille triste | Source : Pixabay

"Malheureusement, nous vivons dans une société patriarcale, nous ne pouvons pas nous passer du 8 mars".

En conclusion, Anne-Cécile Mailfert dit :

"Ce n’est pas parce qu’il faut en parler toute l’année qu’il ne faut pas en parler le 8 mars. La journée internationale des droits des femmes a encore de beaux jours devant elle".

CADEAUX POUR LA JOURNÉE DE LA FEMME

Le 8 mars est l'occasion pour la femme de recevoir des présents à consommer dans la foulée ou aux beaux jours.

Voici une liste de cadeaux qui révèlent quels genres de femmes vous êtes.

Les postes connexes
Dec 18, 2018
Une femme a kidnappé sa fille il y a 20 ans et révèle maintenant pourquoi et comment elle l'a fait
Histoires Mar 12, 2019
Un homme était marié à une femme autoritaire
Dec 31, 2018
Une femme a révélé comment une conversation avec son mari a mis fin à leur mariage
Macron Feb 28, 2019
Salaires, tabac, tarifs : Quelles innovations pour les Français entreront en vigueur le 1er mars