Jean-Louis, l'un des deux frères Jourdain, est décédé en prison à l'âge de 59 ans

En 1997, les frères Jourdain ont commis un quadruple meurtre lors du carnaval de Portel. Alors qu'il était incarcéré en Normandie depuis 2003, l'un des deux frères, Jean-Louis, est décédé le 6 mars dernier.

Malade depuis plusieurs années, Jean-Louis Jourdain était hospitalisé à l'hôpital de Caen, où il est décédé le 6 mars dernier à l'âge de 59 ans.

Il était incarcéré depuis le 30 septembre 2003 en Normandie, où, selon les surveillants, il avait un comportement sans problème.

Au moment de l'enquête qui l'a conduit derrière les barreaux, les experts ont pu déterminer que bien qu'il soit l'aîné des deux frères, il était le plus "soumis". A l'époque, il vivait chez son petit frère avec sa compagne qui avait une déficience intellectuelle.

Les experts qualifieront même Jean-Louis de "débile léger". C'est lui qui a mené les enquêteurs sur le lieu où les quatre victimes étaient enterrées.

Le 11 février 1997, les deux frères Jourdain ont rencontré Audrey et Isabelle Ruffin, et Amélie et Peggy Merlin lors du carnaval entre le Portel et Equihen Plage.

Les deux hommes de 35 et 38 ans à l'époque enlèveront les quatre jeunes filles, les séquestreront, les violeront et finiront par les tuer. Dix jours après le meurtre, Jean-Louis va conduire la police sur la plage de Sainte-Cécile.

Jean-Michel et Jean-Louis Jourdain seront condamnés à la prison à perpétuité, avec des peines de sureté de 22 ans pour Jean-Michel et de 20 ans pour Jean-Louis, qui avait déjà été condamné à dix ans de prison pour viol.

Malgré certaines rumeurs, l'autre frère Jourdain, Jean-Michel, est toujours en prison aujourd'hui.