L'opposition insiste pour qu'une partie du discours d'Emmanuel Macron soit interrompue en raison de ses longues aérations

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a considéré que les interventions d'Emmanuel Macron lors du Grand Débat méritaient d'être déduites du temps de parole de l'exécutif.

Le Président Emmanuel Macron a tenu des réunions publiques ces dernières semaines dans le cadre du  Grand Débat National, la plupart du temps devant les caméras. Cela suffit à faire grincer des dents dans les rangs des opposants.

Les interventions d'Emmanuel Macron dans le Grand Débat National ont été diffusées début 2019 sur les chaînes d'information pendant parfois plus de sept heures consécutives.

Cette situation avait touché la plupart des opposants politiques. Parmis ces opposants figure Laurent Wauquiez, président des Républicains. Ils sollicitent au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) à ce que ces interventions, dans lesquelles Emmanuel Macron a répondu aux questions des représentants élus et des citoyens, soient déduites de son temps de parole.

Le commissaire audiovisuel a enfin pris sa décision. Par une décision, précisée par Satellifax, ratifiée le 20 février et rendue publique le 11 mars, le CSA précise qu'il lui a été enjointe de clarifier les procédures pour la prise en compte des interventions du Président de la République et des reproches des partis d'opposition qui l'en ont informé pour la campagne électorale européenne de la prochaine période des élections.

Le président français Emmanuel Macron reçoit la chancelière allemande Angela Merkel au Palais de l'Elysée à Paris | Photo / Getty Images

Le président français Emmanuel Macron reçoit la chancelière allemande Angela Merkel au Palais de l'Elysée à Paris | Photo / Getty Images

Le CSA prévoit donc l'intégration effective des interventions présidentielles dans le temps de parole de l'exécutif. En effet, l'autorité considère que les propos d'Emmanuel Macron "seront donc décomptés au titre du temps total d'intervention imparti aux représentants du pouvoir exécutif".

Le président français Emmanuel Macron reçoit la chancelière allemande Angela Merkel au Palais de l'Elysée à Paris | Photo / Getty Images

Le président français Emmanuel Macron reçoit la chancelière allemande Angela Merkel au Palais de l'Elysée à Paris | Photo / Getty Images

En tenant compte que pour le CSA, l'exécutif est structuré par le gouvernement, le président de la République et ses collaborateurs.

Ceux-ci disposent d'un tiers du temps de parole total, le reste étant réparti entre les autres partis politiques en fonction de leur représentativité. 

Le président français Emmanuel Macron reçoit la chancelière allemande Angela Merkel au Palais de l'Elysée à Paris | Photo / Getty Images

Le président français Emmanuel Macron reçoit la chancelière allemande Angela Merkel au Palais de l'Elysée à Paris | Photo / Getty Images

LA FILLE DE BRIGITTE MACRON AU GRAND DÉBAT NATIONAL

Les interventions d'Emmanuel Macron dans le Grand Débat National doivent être déduites de son temps de parole. Cela est dû à la demande des opposants politiques.

D'ailleurs, Un grand débat national est un débat permettant à toutes et tous de débattre des questions essentielles pour les Français. À l'occasion de l'un de ces débats,Tiphaine Auzière, la belle-fille du président de la République, y a participé à la demande de son beau père.

Les postes connexes
Dec 11, 2018
Opposition et gilets jaunes expriment leur opinion sur le discours d'Emmanuel Macron
Feb 07, 2019
Saint -Josse: La fille de Brigitte  Macron va animer un grand débat national avec un ex-Gilet jaune
Jan 16, 2019
Emmanuel Macron a été taclé par un journaliste de BFMTV pour avoir trop souvent fait un "petit kéké" (Vidéo)
Jan 14, 2019
Découvrez le contenu de la lettre d'Emmanuel Macron adressée aux Français