Cette mère et son fils percutés à Saint-Laurent-Blangy : "L’enfant ne respirait pas, je pensais qu’il était mort"

Ce mardi, peu avant 11 h, une femme de 38 ans et son fils de 18 mois ont été violemment heurtés par une voiture sur la rue Laurent-Gers à Saint-Laurent-Blangy. Ils ont subi de graves blessures.

Il y avait quelques personnes qui étaient venues en aide à la mère et à son fils. Leur témoignage fait naître un sentiment de fierté et de solidarité.

Mardi matin, vers 10 h 50, une voiture a heurté une femme de 38 ans et son fils de 18 mois qui traversaient la rue Laurent-Gers sur le passage piéton devant la base nautique.

Le choc a causé un traumatisme crânien chez la mère. Son fils, quant à lui, a été pris au piège sous la voiture et a été secouru d'urgence par quatre personnes, dont un pompier de la caserne des pompiers de Paris.

Ils parvinrent à soulever la voiture et à permettre au petit garçon de se retirer, qui reprit enfin conscience et fut transporté au CHRU de Lille. Le délégué du procureur, Régis Colliez, a déclaré que le drame a pu être évité grâce à la solidarité des gens qui étaient sur les lieux. 

"Tout le monde a giclé sur place pour aider, c’est allé très vite. Franchement, bravo à ces gens"

"J’étais dans le bus, comme d’habitude. J’ai vu le petit se faire renverser et la conductrice s’arrêter et courir dehors. Je suis sorti du bus pour voir si on avait besoin d’aide.

J’ai vu mon oncle. Des personnes criaient qu’il fallait soulever la voiture. Pendant que tout le monde soulevait, mon oncle a attrapé le petit. Il ne respirait pas, il était blanc, je pensais qu’il était mort.

Et puis au bout d’une minute ou deux, il a ouvert les yeux et a commencé à pleurer. Je suis aussi allé voir la maman. Elle me fixait, mais ne parlait pas, elle ne bougeait pas.

J’ai donné mon sweat-shirt pour poser la tête du petit, le pompier n’arrivait plus à la maintenir, ça faisait un moment. J’aimerais surtout savoir comment vont le petit et sa mère",

témoigne Ely Boileux, 16 ans, de Saint-Nicolas, en seconde restauration au lycée Savary.

"Je rentrais chez moi, je venais de laver ma voiture. Il y avait un bouchon. J’ai vu qu’il y avait un accident, j’étais étonné que les gens passent à côté sans s’arrêter.

Il n’y avait pas encore de pompier. Quand j’ai vu qu’ils essayaient de soulever la voiture, je me suis arrêté.

J’ai tiré l’enfant de sous la voiture pendant que les autres soulevaient. Il était inconscient. Je reste choqué par les images. Il a suffoqué, je pensais que c’était la fin.

Quand il a pleuré, j’étais rassuré dans un sens. On l’a soulevé et mis sur le côté",

a ajouté Julien Boileux, trentenaire, habitant Saint-Nicolas.

Un ambulance qui circule sur une route | Photo / Unsplash

Un ambulance qui circule sur une route | Photo / Unsplash

Abasourdi, la conductrice a été arrêtée. Il s'agit d'une femme quinquagénaire.

Malheureusement, ce mercredi, la mère de famille succombe à ses blessures et décède. Le parquet a officiellement annoncé sa mort en milieu d'après-midi. 

ACCIDENT TRAGIQUE SUR LA ROUTE A7

Effectivement, cette perte a été un drame. Cependant, il arrive parfois que les accidents de circulation amènent à des situations qui font froid dans le dos. Dans un cadre similaire, un accident a eu lieu sur la route A7. L'histoire est tragique. L'accident a fait au moins trois morts et quatre blessés graves.

  
Les postes connexes
Actu France Mar 14, 2019
Saint-Laurent-Blangy : Cette mère, violemment percutée par une voiture avec son fils de 18 mois, est morte
Actu France Mar 12, 2019
Une mère et son fils âgé de 18 mois dans un état grave après avoir été renversés par une voiture près d'Arras
People Apr 06, 2019
Cette mère a immortalisé deux jeunes fils qui sont morts dans un accident de voiture en nommant des jumelles en leur honneur
Vie Mar 07, 2019
La douleur insupportable d'une mère qui s'est réveillée du coma et qui a découvert que son fils de 12 ans avait été tué