Attaque contre des mosquées à Christchurch, 49 morts : les photos de la ville assiégée

Une terrible nouvelle en provenance de la Nouvelle Zélande secoue le monde en ce 15 mars. Deux mosquées ont été attaquées. Bilan à l'heure actuelle, plus de 49 morts.

Christchurch, une ville de la Nouvelle-Zélande a vécu un véritable cauchemar ce jour. En plein milieu de la journée, alors qu'un grand nombre de fidèles étaient à la prière, des attaques terroristes frappent deux mosquées de la ville.

Un palestinien présent durant le culte raconte que des hommes étaient entrés dans les mosquées et avaient ouvert le feu sur les fidèles qui s'y trouvaient.

Il disait qu'après les premiers coups de feu, les gens ont essayé de sortir de la mosquée en courant avec certains recouvert de sang. Des enfants étaient également victimes de l'attaque.

“Le terrorisme n'a ni couleur, ni religion, ni pays. Les tirs qui ont eu à la Nouvelle Zélande me brisent le cœur. Des pensées et prières pour les victimes et heureusement les autres sont en sécurité 💔” - Iqra Khan | Twitter

Actuellement, on déplore 49 morts. Le bilan officiel a annoncé qu'il y avait au moins une cinquantaine de blessés, dont la moitié le sont gravement.

Les autorités ont demandé à ne pas partager/diffuser des photos des victimes des attentats pour sûrement ne pas faire paniquer la population davantage.

“Le tireur a été appréhendé” - Mr Kiwi | Twitter

Des mesures ont été prises très rapidement après les attaques. À commencer par la demande de la police d'éviter de s'approcher des mosquées pour le moment.

La police interpelle quatre suspects. Parmi les quatre figure le tireur qui est un Australien. Selon le Premier ministre Scott Morrison, l'homme est un "terroriste extrémiste de droite, violent".

“Un homme est prétendument impliqué dans une fusillade de masse à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, en direct sur Facebook ; les extraits sont tirées d'une vidéo que j'ai obtenue il y a quelques instants.” -Matthew Keys | Twitter

Un périmètre de sécurité a été mis en place autour des 2 mosquées. Les bâtiments publics ont été fermés. Toutes les écoles bouclées. Les aéroports sous haute surveillance.

"Nous avons renforcé les réponses de nos agences aux frontières, dans les aéroports",

disait la Première ministre de la Nouvelle-Zélande. La sécurité générale de la ville a été renforcée et même dans la ville d'Auckland.

“La scène à l'extérieur d'une mosquée à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, où une fusillade a eu lieu” - TicToc by Bloomberg | Twitter

La Première ministre, Jacinda Ardern, a fait des déclarations concernant cette tragédie. Elle a qualifié la violence comme "sans précédent" et souligne l'acte terroriste :

"Il est clair qu'on ne peut que décrire cela comme une attaque terroriste".

Pour la Première ministre, ce 15 mars figure désormais parmi les jours les plus sombres du pays.

“Nous attendons à tout moment une déclaration du Premier ministre néo-zélandais @jacindaardern concernant la situation du tireur dans la mosquée Masjid al Moor, à Christchurch. Plusieurs victimes ont été signalées.“ - John Stempin | Twitter

JUGEMENT D'UN TERRORISTE

Le sort que doit recevoir un terroriste dépend de chacun.

La sortie de prison du terroriste Djamel Beghal, mentor des meurtriers de CHarlie Hebdo a été un long travail avec le gouvernement algérien.