Un homme de 70 ans dormait dans sa voiture, jusqu'à ce qu'une famille l'adopte et change sa vie

Jorge del Carmen Aguilera, 70 ans, a émigré de son pays natal depuis trois décennies pour s'installer à San Juan, en Argentine. Lorsqu'il a été contraint de prendre sa retraite en raison de son âge, seule la générosité d'une famille l'a sauvé de la rue.

À 70 ans, personne ne peut dire que Jorge del Carmen Aguilera n'est pas un homme qui a travaillé dur. Du haut de ses 70 ans, l'homme originaire du Chili vit à San Juan, en Argentine, depuis 30 ans. Il y a travaillé pendant des années, jusqu'à ce que son âge et ses limitations physiques l'empêchent de continuer à exercer son métier.

Pendant un certain temps, il a dû passer la nuit dans une vieille voiture, car il avait perdu l'endroit où il habitait, n'en ayant plus eu les moyens. Il a réussi à survivre grâce à des travaux occasionnels effectués dans les environs. Il a survécu beaucoup de chaleur et même de fortes pluies, jusqu'à ce qu'une famille le prenne en pitié.

Jorge del Carmen Aguilera dans sa nouvelle chambre. | YouTube/Tiempo de San Juan

Jorge del Carmen Aguilera dans sa nouvelle chambre. | YouTube/Tiempo de San Juan

Martín et Romina forment un couple avec deux enfants. Ils sont devenus les sauveurs de M. Jorge et l'ont hébergé chez eux, dans le département argentin de Rawson, à San Juan. Maintenant, Jorge a sa propre chambre, en plus d'un repas chaud tous les jours.

Jorge del Carmen Aguilera étant interviewé dans sa nouvelle chambre. | YouTube/Tiempo de San Juan

Jorge del Carmen Aguilera étant interviewé dans sa nouvelle chambre. | YouTube/Tiempo de San Juan

"Je suis très heureux, peu de gens font ce qu'ils ont fait pour moi, je me sens plus en sécurité ici",

a déclaré le septuagénaire aux médias locaux.

La famille, qui est également d'origine modeste, subsiste par la vente de jus de fruits et la réalisation de travaux de broderie et de couture.

Une vue de la chambre de Jorge del Carmen Aguilera. | YouTube/Tiempo De San Juan

Une vue de la chambre de Jorge del Carmen Aguilera. | YouTube/Tiempo De San Juan

Mais leur statut humble ne les a pas empêchés d'éprouver de la pitié pour M. Jorge. Selon la famille, les employés d'Acción Social ont recommandé d'amener l'homme dans une maison de retraite, mais la famille a choisi de prendre soin de lui de par elle-même.

M. Jorge ne touche ni pension ni retraite après avoir travaillé toute sa vie. Il dépend donc du bon cœur de cette famille pour se nourrir.

Les sans-abri sont des êtres humains comme les autres et de tels gestes nous rappellent à quel point il est facile de changer une vie en traitant quelqu'un comme son égal et étant soucieux de ses souffrances. Les héros et les anges gardiens nous accompagnent tout le temps et ils peuvent prendre de nombreuses formes. Même, celle d'un sans-abri.

UN BON SAMARITAIN À NEW YORK

Joey Resto, 23 ans, rentrait à son domicile de Brooklyn, après le travail, un vendredi, quand ses yeux sont tombés sur un sans-abri sans chemise qui trembler de froid dans une température avoisinant les 7 degrés Celcius, selon ce qu'il a déclaré à ABC News. Le New-Yorkais a enlevé sa chemise et l'a offerte à l'homme, tout en l'aidant à l'enfiler, passant les mains levées de l'homme à travers les emmanchures de la chemise.

Ensuite, Resto invita l'homme chez lui à prendre un repas chaud, un café chaud et afin de lui offrir plus de vêtements après lui avoir passé aussi son bonnet. L'homme a accepté l'offre de Resto mais, il s'est endormi avant que le train n'arrive à son arrêt. Resto a déclaré qu’il avait essayé de réveiller l’homme une fois que le train avait atteint son arrêt, mais qu’il "ne voulait pas le déranger".

Tout l'acte de bon samaritain de Resto a été filmé par un passager du métro et posté sur Facebook. La vidéo est rapidement devenue virale et a été visionnée près de 15 millions de fois. Elle a été partagée plus de 270 000 fois, a recueilli plus de 340 000 "j'aime" et généré plus de 27 000 commentaires à ce jour.