Une mère outrée dit que son fils, âgé de 8 ans, a été forcé d'uriner dans une poubelle en pleine salle de classe et de porter des sacs poubelles

Une mère furieuse lance une action après avoir appris que son fils de huit ans avait été forcé d'uriner dans une poubelle et de porter des sacs poubelles par son professeur d'une école du sud de Los Angeles.

Sonia Mongol, soutenue par des militants pour les droits de l'homme et d'autres sympathisants, s'est adressé à la presse jeudi dernier lors d'une conférence devant l'école élémentaire de Manhatan Place, décrivant le terrible traitement que son fils aurait apparemment subi aux mains de son professeur.

La mère dévastée s'adressant aux journalistes lors d'une conférence de presse. l Source: YouTube/ CBS Los Angeles

La mère dévastée s'adressant aux journalistes lors d'une conférence de presse. l Source: YouTube/ CBS Los Angeles

D'après CBS LA, Mongol a déclaré qu'en novembre, son fils s'est vu refuser l'autorisation de se rendre aux toilettes.

Quand l'enfant n'a plus été capable de se retenir, le professeur lui a donné l'option d'uriner dans une poubelle à l'avant de la classe ce qui revenait à "s'exposer devant tous les autres élèves".

Mongol a raconté que son fils s'était uriné dessus durant l'incident et qu'il avait été obligé de rester assis dans ses vêtements trempés et qu'on lui avait fait porter des sacs poubelles pour recouvrir ses vêtements.

Le fils de Sonia Mongol dans le sac poubelle qu'il a été obligé de porter à l'école. l Source: YouTube/CBS Los Angeles

Le fils de Sonia Mongol dans le sac poubelle qu'il a été obligé de porter à l'école. l Source: YouTube/CBS Los Angeles

À LA RECHERCHE DE RÉPONSES

La mère outrée a déclaré que son fils avait été continuellement moqué et harcelé à propos de l'incident depuis qu'il s'était produit. Elle a aussi déclaré que son fils avait récemment demandé à pouvoir se rendre aux toilettes et qu'on lui avait de nouveau refusé l'autorisation.

Mongol, des militants communautaires, des parents ainsi que d'autres sympathisants se sont rendus à l'école, demandant des réponses et un entretien avec le principal, mais la porte de son bureau était verouillée.

Mongol n'a pas pu s'empêcher d'être submergée par l'émotion en demandant comment quelqu'un peut traiter un enfant de la manière dont son fils a été traité.

"Pourquoi est-ce que vous forceriez un enfant à s'exposer ainsi devant toute sa classe et ensuite lui mettre un sac poubelle dessus quand il est venu vous demander de l'aide? Pourquoi traiter un enfant de cette manière? Ce n'est qu'un enfant!"

 

BLÂMER LA POLITIQUE

D'après les informations rapportées par ABC7, elle a aussi demandé à ce que des changements sur les règles concernant les toilettes à l'école soient mis en place:

"De nouvelles règles concernant les toilettes doivent être mises en place. Les enfants devraient pouvoir se rendre aux toilettes quand ils en ont besoin. Notre enfant n'a pas mérité ça; aucune enfant ne mérite d'être traité ainsi. Nous sommes outrés, mais cela servira à ce qu'aucun autre enfant ne soit traité ainsi à l'avenir."

Mongol compte faire appel au conseil de quartier des écoles de L.A. car le principal de son fils refuse de répondre à ses accusations.

LA RÉPONSE DE LA COMISSION SCOLAIRE

Dans une déclaration officielle, la commission scolaire a assuré qu'une enquête avait été ouverte sur l'incident et que l'école allait coopérer avec la police.

"Los Angeles Unified prend les problèmes concernant la sécurité et le bien-être de nos enfants très sérieusement. En entendant ces accusations, les forces de l'ordre ont été immédiatement notifiées et la coopération dans cette enquête est totale."

D'après ABC7, le professeur qui a fait porter un sac plastique au fils de Mongol ne travaille plus à l'école. Les parents du jeune garçon comptent tout de même faire un procès à l'établissement.

DES CAS SIMILAIRES

Comme Mongol, chaque parent serait dévasté de voir leurs enfants traités aussi terriblement, et c'est encore pire quand c'est aux mains d'un professeur.

Au mois de septembre, des parents d'élèves d'une école de Pau ont porté plainte contre une enseignante à cause de ses méthodes d'enseignement qu'ils jugeait trop violente.

ⓘ AMOMAMA.FR ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d'automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d'aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d'éviter que quiconque ne soit blessé. AMOMAMA.FR s'élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d'abus, d'inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d'abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

Les postes connexes
Jan 16, 2019
Dure sentence pour la mère qui a tué son fils de 8 ans car elle pensait qu'il était gay
People Apr 08, 2019
Les enseignants obligent un garçon autiste de 7 ans à porter un gilet à haute visibilité sur le terrain de jeu
Jan 24, 2019
Un garçon de 4 ans est resté assis pendant 7 heures dans son bus scolaire avec sa ceinture de sécurité : une enquête est ouverte
Dec 18, 2018
Faites connaissance avec le garçon de 8 ans qui doit utiliser ses mains pour parcourir 3 kilomètres à pied jusqu'à l'école