Une mère dévastée raconte comment elle a prédit la mort de son petit garçon après qu'il n'ait pas pris son jouet

Une mère de Wallsend, Danielle O'Shaughnessy, a prédit la mort de son fils quelques minutes avant son décès, dans ses bras. Elle savait que quelque chose n'allait pas quand il a refusé de prendre son jouet.

Danielle O'Shaughnessy est une mère dévouée qui a perdu son enfant. Elle a commencé la journée comme tous les jours, et tout semblait normal. Mais à l'heure du déjeuner, son intuition lui a dit que quelque chose n'allait pas.

Elle a eu l'impression que Danyl, le tout petit, refusait de prendre son jouet, et elle a dit à sa mère que son bébé allait mourir. Cinq minutes après avoir fait la prédiction, elle a remarqué que la respiration de son fils était différente.

La mère, âgée de 32 ans, l'a pris dans ses bras et l'a tenu jusqu'à ce qu'il s'endorme - pour ne jamais se réveiller. Cela s'est produit dix jours après avoir célébré son premier anniversaire avec son frère jumeau, Dylan.

Décrivant la façon dont il est mort, elle a dit que même si c'était inattendu, son bébé est mort paisiblement et entouré d'amour.

Les O'Shaughnessy ont reçu un berceau câlin de la part de l'association caritative "4Lious" pour leur permettre de l'avoir pour quatre jours supplémentaires.

Exprimant sa gratitude, la mère endeuillée a dit que le cadeau a fait une différence, car il a donné à sa famille et à ses amis l'occasion de le tenir pour la dernière fois tout en lui disant au revoir.

Parlant avec "Mirror", O'Shaughnessy a dit qu'ils étaient heureux d'avoir pu passer un an avec leur fils décédé, qui n'aurait pas dû naître selon les médecins.

Elle a également ajouté que rien dans la vie de son fils décédé ne se passait comme il était supposé, car il vivait à sa façon et mourait de la même manière, sans avoir à vivre de médicaments.

Danyl et sa jumelle sont nés en octobre 2017, après une grossesse difficile. Depuis sa naissance, le petit garçon s'est battu tous les jours pour rester en vie contre vents et marées.

Alors qu'il était dans le ventre de sa mère, les médecins lui ont conseillé de ne pas naître, mais comme le fait de retirer Danyl pourrait affecter sa jumelle, O'Shaughnessy et son mari, Kelvin, ont décidé de le garder, pour donner à Danyl une chance de combattre.

Danyl souffrait du syndrome du cœur gauche hypoplasique, ce qui signifie qu'une seule partie de son cœur fonctionnait. Il s'agit d'un cas grave de malformation cardiaque qui a été détecté lorsque la mère s'est rendue à son examen de santé à 20 semaines de grossesse.

Les O'Shaughnessys ont gardé la grossesse en choisissant d'avoir quelques moments avec leur fils, plutôt que d'en avoir aucun. Danyl a réussi à battre son taux de survie de trois jours, vivant avec ses parents plutôt que dans un hospice, jusqu'à son décès en octobre 2018.

Les parents en deuil recueillent des fonds pour "4Lious" et "St. Oswald Hospice, Gosforth" en guise de remerciement, et ont reçu plus de 18 000 $.

Malheureusement, le petit Danyl n'a pas eu la chance de vivre encore plus qu'un an.

Source : YouTube-Goog Morning Britain

Source : YouTube-Goog Morning Britain

Ce n'est pas le cas pour la famille de Francesca et Lee Moore-William. En effet, après que les parents ont fait leurs adieux à leur petite fille, un miracle s'est produit.

Les postes connexes
People Apr 06, 2019
Cette mère a immortalisé deux jeunes fils qui sont morts dans un accident de voiture en nommant des jumelles en leur honneur
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant
Parentalité Apr 04, 2019
Après des années d'efforts et 5 fils, cette mère est enfin heureuse d'avoir donné naissance à une fille
Parentalité Apr 09, 2019
Cette mère de deux enfants raconte à quel point elle était dévastée quand le médecin a supposé qu'elle devait mettre fin à la vie de son enfant