Violence sur les Champs-Elysées: un petit garçon sauvé des flammes envoie un message aux pompiers et à la police

Lors de l'acte 18 des gilets jaunes qui s'est tenu le 16 mars dernier, un immeuble a pris feu sur les Champs Elysées.

La violence a encore une fois pris le dessus lors de l'acte 18 des gilets jaunes samedi dernier. Le plus gros des dégats a été constaté sur les Champs-Elysées. Des boutiques ont été pillées, des kiosques à journaux ont été incendiés, et une banque a aussi pris feu, les flammes se propageant plus haut dans l'immeuble, qui est habité.

Les pompiers ont rapporté que cet incendie avait fait 11 blessées. Le lendemain de ces violences, le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, a partagé le dessin d'un petit garçon prénommé Leith, qui était présent lors de l'incendie.

Le ministre rapporte que Leith a été "sauvé avec sa famille, alors qu'ils étaient prisonniers de leur immeuble, incendié par des assassins, près des Champs-Élysées".

Le petit garçon a en effet fait un dessin de la tour Eiffel, accompagné d'un message dans lequel il remercie les pompiers et les policiers qui ont pu le sauver ainsi que sa famille.

UN CRS PILLARD

Suite à cette journée de manifestations, de nombreuses images choc ont tourné sur internet. Mais une vidéo en particulier a surpris beaucoup de personnes.

Elle montre un membre des forces de l'ordre, chargées de sécuriser les Champs Élysées ce samedi 16 mars, en train de plier des maillots blancs et bleus à manches longues avant de les mettre dans un sac à dos.

Aurait-il profité de la situation de chaos général pour "chaparder quelques maillots du PSG" ? En tout cas, ce tournage de Rémy Buisine a été violemment interrompu par un autre agent qui aurait assené des coups de matraque.

Les postes connexes
Gilets jaunes Mar 18, 2019
À Paris, un policier a été surpris en train de ranger des maillots du PSG dans son sac lors des manifestations (vidéo)
Actu France Mar 20, 2019
Unsa-Police témoigne : "On était en mesure d'intervenir, on ne nous a pas autorisés à le faire"
Macron Mar 18, 2019
«Maintenant, c’est terminé» : la réaction d'Emmanuel Macron à la violence sur les Champs Elysées
Dec 24, 2018
Provocation ou légitime défense: les gilets jaunes se battent avec la police sur les Champs-Élysées