Dans les Vosges, deux enfants de 4 et 10 ans ont été poignardés à mort : Leur mère est hospitalisée

Dans la nuit du mercredi 20 mars à jeudi, un drame épouvantable est survenu à Neufchâteau dans les Vosges. Deux enfants ont été tués par arme blanche.

Durant la nuit du mercredi 20 à jeudi 21 mars, deux enfants ont été tués au résident de leur mère. Vers minuit, la mère de famille domiciliée dans les Vosges a signalé la gendarmerie qu'elle a découvert ses enfants décédés chez elle, dont une fillette à peine âgée de 4 ans et un garçon de 10 ans.

"Leur mère est retrouvée prostrée et en état de choc",

précise une source proche de l’affaire.

Après avoir été prévenus, les militaires sont arrivés rapidement sur place et ont fait la découverte accablante des corps de deux enfants baignés de sang, allongés sur leur lit.

LEUR MÈRE SOUPÇONNÉE

Selon les premiers éléments de l'enquête, la mère de famille est soupçonnée d'avoir tué ses propres enfants à coup de poignard. Elle a ensuite été conduite dans une unité spécialisée du centre hospitalier de Mirecourt.

Par ailleurs, la mère de famille a cessé de vivre avec son époux depuis l'été dernier. Et d'après les enquêteurs, la mère de famille est mentalement instable. De ce fait, sa santé mentale ne permet pas encore qu'elle soit placée en garde à vue.  

L'enquête sur le meurtre des deux enfants a été confiée à la section de recherches de Nancy.

En compagnie d'un médecin légiste, les techniciens d'identification criminelle de la gendarmerie des Vosges ont déjà relevé des traces et indices trouvées à côté et sur les corps.

Dès qu'elle sera audible, la mère de famille accusée sera déférée devant le juge d'instruction. Mais d'après une source proche de l'enquête, son rétablissement pourrait surement prendre du temps, voire des semaines. Son degré de responsabilités reste donc à définir.

UNE MÈRE ACCUSÉE D'INFANTICIDE

En 2017, une mère de famille a noyé sa propre fille de 3 ans. Elle a commis cet affreux acte en retour de l'infidélité de son compagnon.

"Une mère pleure en admettant qu'elle a noyé sa fille de 3 ans, car elle serait "plus en sécurité au paradis"." - Daily Mirror | Twitter

La femme de 36 ans a enfin été jugée cette année, et elle a expliqué que c'était dans le but de sauver sa fille qu'elle l'a tuée, afin que sa fillette n'aurait plus à souffrir aux côtés de son père.

Les postes connexes
People Mar 20, 2019
Cette mère de famille a noyé sa fille de 3 ans, croyant que "Bethan serait plus en sécurité au ciel" qu'avec son père
Parentalité Mar 15, 2019
Malnutrition à Vosges : "L’enfant de 2 ans et demi qui pesait 5 kilos va mieux"
Actu France Apr 03, 2019
Une femme retrouvée inconsciente à côté de son fils mort de 4 ans à Mérignac : la mère a avoué
Actu France Mar 12, 2019
L'enfant de 2 ans a été retrouvé dans un état grave : sa taille est de 67 cm et son poids n'est que de 5 kg