Bâle : Un enfant de 7 ans poignardé à mort près d'une école, une septuagénaire avoue le meurtre

Un écolier de 7 ans a été tué à coups de poignard alors qu'il était sur le chemin pour rentrer à la maison. Peu de temps après l'agression, une vieille dame a déclaré avoir tué l'enfant.

Le jeudi 21 mars, un drame s'est produit à Bâle vers 12 h 45. Un petit garçon de 7 ans a été poignardé par une inconnue. L'attaque a eu lieu quand l'enfant marchait seul sur un trottoir, sur le chemin de l'école pour rentrer chez lui.

Le petit garçon poignardé a été découvert par son enseignante qui était, elle aussi, sur la route pour rentrer à la maison. Elle a tout de suite appelé les secours.

Par la suite, un enfant a tenté de réanimer l'enfant, mais en vain. Il a ensuite été transporté d'urgence à l'hôpital. Dans un communiqué, le Ministère de Bâle-Ville a annoncé que peu après une opération dans un hôpital pour enfant, la victime a succombé à ses blessures.

LA MÈRE DE FAMILLE

Selon un proche de la famille de la victime, la mère de famille venait d'avoir un accident de voiture. Et elle n'était pas au courant de ce qui était arrivé à son petit garçon. Les autorités et les médecins se sont également abstenus de faire part de tous les détails du drame à la mère de la victime.

"La mère n'a pas su avant 20 heures que son fils avait été poignardé. Jusque-là, elle venait d'un accident de voiture",

a expliqué le proche de la famille.

"Un petit garçon poignardé à mort sur le chemin de l'école "- WELT | Twitter

D'habitude, la maman va chercher son fils à l'école, mais lors de ce jeudi tragique, son plus jeune enfant avait la fièvre, et le garçon de 7 ans a dû rentrer seul à la maison. Pendant ce temps, le père de famille, lui, était au travail.

UNE VIEILLE DAME ARRÊTÉE

Une opération de recherche a alors été lancée par la police. Quelques instants après, une vieille dame s'est présentée à la police pour avouer le meurtre du petit garçon.

Voiture de police avec gyrophare allumé | Photo : Pixabay

Voiture de police avec gyrophare allumé | Photo : Pixabay

"Nous ne savons pas encore si l'auteure présumée et la victime se connaissaient",

a déclaré Peter Gill, responsable de l'affaire.

L'interrogation de la Suissesse de 75 ans est toujours en cours, la raison de l'attaque est toujours inconnue. Puisque la septuagénaire ne pouvait pas répondre au procureur si un lien entre elle et la victime existe, les enquêteurs cherchent encore des témoins.

Voiture de police avec gyrophare allumé | Photo : Pixabay

Voiture de police avec gyrophare allumé | Photo : Pixabay

MEURTRE DE DEUX ENFANTS DANS LES VOSGES

Mercredi 20 mars, une mère de famille a signalé que ses deux enfants, âgés respectivement de 4 et 10 ans sont décédés chez elle. À l'arrivée des secours, les deux corps allongés sur leur lit ont été couverts de sang. La mère de famille est soupçonnée d'avoir tué ses propres enfants.