Jean-Luc Reichmann a réagi sur le soutien de ses fans après l'affaire scandaleuse de Christian Quesada

L'animateur des "12 coups de midi" s'est à nouveau confié à ses followers quelques jours après avoir appris la nouvelle scandaleuse concernant l'ancien candidat du jeu télévisé Christian Quesada.

Le lendemain de la mise en détention provisoire de Quesada, Jean-Luc Reichmann a déjà exprimé son sentiment de dégoût.

"Suite à la nouvelle dévastatrice que l’on a tous découvert hier concernant Christian Quesada, je suis ce matin sous le choc et je ne peux qu’exprimer mon sentiment d’horreur, de dégoût et de colère",

a-t-il écrit en légende d'un post photo sur son compte Instagram.

Jean-Luc Reichmann, dans son rôle à la "Brigade des Mineurs" était sous la peau d'un protecteur des mineurs, et dans la vraie vie, le présentateur emblématique du jeu télévisé de TF1 l'est réellement.

Il se bat depuis des années contre les violences faites aux enfants. Ce qui est la raison pour laquelle Jean-Luc Reichmann s'est à nouveau exprimé via son compte Instagram, ce samedi dernier.

"Vos milliers de messages que je reçois me donnent encore plus de force pour me battre.

Merci à vous d’être à mes côtés dans mes combats, merci de m’avoir porté à jouer hier soir cette folle Nuit d’Ivresse sur scène dans un théâtre plein à craquer devant 1100 personnes à Caluire et Cuire",

a-t-il adressé à son public.

"Merci de m’offrir autant de soutien, de courage et d’amour en ces périodes si difficiles pour vous et pour nous tous.

Hâte de vous retrouver demain midi à la télé et demain soir à l’Opéra Comédie de Montpellier. Il faut dire aux gens quand on les aime, alors cette nuit je vous le dis. Je vous aime ...",

a-t-il terminé.

Jean-Luc Reichmann a présenté une nouvelle pièce de théâtre dans la soirée du 29 mars, et tout s'était bien passé malgré le choc qu'il a eu suite à l'affaire dévastatrice que l'on a découverte sur l'ancien champion des "12 coups de midi".  

EXPLICATION DE LA PRODUCTION DES 12 COUPS DE MIDI

Après l'éclatement de cette affaire de corruption de mineur et détention d'images pédopornographiques concernant Quesada, la production des "12 coups de midi" n'a pas tardé à s'expliquer. Elle affirme ne pas s'être doutée des antécédents judiciaires de l'ancien champion du jeu télévisé.