Une femme de 61 ans a donné naissance à sa petite-fille pour aider son fils à devenir père

Une femme d'origine américaine âgé de 61 ans a accouché de sa petite fille en décidant de porter l'enfant de son fils et l'époux de ce dernier.

Sur KETV- News, la femme a déclaré :

"Il n'y a eu aucun moment d'hésitation", "C'était l'instinct naturel".

Néanmoins, elle a subi plusieurs examens médicaux au centre de l'université du Nebraska avant de réussir à avoir l'accord des médecins.

Cette mère de trois enfants a fait des tests de Papanicolaou, un test de cholestérol, un test de stress, une échographie ainsi qu'une mammographie.  

Matthew Eledge, son fils âgé de 32 ans et son époux Elliot Dougherty âgé de 29 ans, ont toujours voulu avoir un enfant, ils ont alors dévoilé à leur famille leur intention de faire une FIV.

La sœur de Elliot Dougherty, Lea Yribe, 26 ans, s'est portée volontaire pour donner ses ovules à son frère et à son beau frère bien avant que Mme Eledge n'entame les traitements hormonaux.

Ensuite, du sperme de Matthew Eledge et des ovules de la sœur de son beau fils, Elliot Dougherty, un foetus a été créé par fécondation in vitro, Mme Eledge est tombée enceinte dès le premier coup.

Mme Eledge a donné naissance à Uma sept mois et demi plus tard après avoir passé l'épisode de nausée matinale et la montée de tension artérielle qu'elle a subi.  

LA GRAND-MÈRE ET SA PETITE FILLE SE PORTENT À MERVEILLE  

La petite fille née de cette expérience pas ordinaire s'appelle Uma Louise. Matthew, au "Indépendant" a déclaré:

"Nous sommes vraiment reconnaissants à Uma et sa grand mère d'être ici, heureuses et en bonne santé".

Matthew Eledge, un professeur, et son mari Elliot Dougherty ont déclaré qu'ils ont eu de la chance d'avoir un bébé en bonne santé mais aussi d'avoir partagé cette expérience avec Cécile Eledge. Ariel Panowicz, photographe, a posté sur son compte Instagram, la naissance ainsi que le tout premier moment de Uma en famille.

Le couple a vraiment été enthousiasmé à la rencontre de leur petite fille.

LE CAS SPÉCIAL DE CÉCILE ELEDGE

Le Dr Carolyn Maud Doherty, dans Buzzfeed, a expliqué qu'il est important que les gens sache que ce n'est pas tous les 60 ans qui sont en bonne santé pour être mère porteuse.

"Il n'y a probablement qu'une poignée de personnes à travers le pays qui peuvent le faire- seulement une poignée de personne qui l'ont fait".

déclare-t-elle.

Tomber enceinte à un âge avancé augmente les risques d'avoir de la formation de caillots sanguins et d'accoucher par césarienne, mais par surprise, Mme Eledge a accouché normalement.  

"J'ai fait de l'exercice, j'ai marché, j'étais physiquement active. Et en fait, c'était presque plus facile ",

dit-elle.

"Parce que je suis plus âgée, mon alimentation a été plus facile à contrôler et je n'avais pas la responsabilité des autres enfants. Juste cette grossesse."

explique Mme Eledge.

Âgée de 70 ans, Omkari Singh, une femme indienne a vu son rêve d'avoir des fils se réaliser lorsqu'elle a accouché de jumeaux.

Avec son mari, Omkari n'avait que des filles, le couple voulait avoir un fils qui pourrait les aider dans les travaux ménagers. Suite à une FIV, les jumeaux Barsaat et Akashvani ont vu le jour et leur maman devient la plus vieille maman du monde

Nés par césarienne et prématurés, les bébés jumeaux sont en bonne santé, mais malheureusement la petite Barsaat est décédée à l'âge de quatre ans.