Jean-Luc Reichmann à la Foire du Trône : il "continue à sourire" malgré le cas de Christian Quesada

Jean-Luc Reichmann est sans aucun doute un présentateur de télé exceptionnel qui apporte un vent de fraîcheur et de gaieté dans chacune des émissions qu'il présente.

Ce vendredi 5 avril, le présentateur des "12 coups de midi" a inauguré la Foire du Trône à Paris en compagnie du non moins célèbre Chris Marques.

Il y a affiché, durant, un large sourire malgré la situation assez délicate à laquelle il fait face.

En effet, depuis quelque temps, l'émission présentée par Jean-Luc, plus précisément un de ses anciens participants, est sujet de controverse.

"Pas de journalistes présents dans l'espace VIP"

L'ancien champion des "12 coups de midi", Christian Quesada, été mis en examen pour "corruption de mineur" et "détention d'images pédopornographiques". Une situation qui a totalement mis des nues Jean-Luc Reichmann.

Et depuis, la polémique ne cesse de s'accroître.

Malgré cette situation, le présentateur a tenu à garder le sourire.

Pour l'édition 2019 de la Foire du Trône, Jean-Luc Reichmann n'a pas laissé l'affaire Quesada assombrir son moral, d’autant plus qu’il est le parrain de l’évènement cette année.

Un dispositif exceptionnel a donc été mis en place pour éviter que l'affaire Quesada ne vienne entacher cette belle journée. Les journalistes ont tout simplement été "interdits" pour éviter les questions sur Christian Quesada.

“Il fera des photos dans les allées de la foire du trône, mais dans l'espace VIP, ça sera privé",

avait assuré Adrien Bastard ce jeudi 04 avril sur les ondes de Voltage.

Après tout, rien ne sert d’en rajouter vu que la justice se charge déjà de cette affaire dorénavant. De plus, Jean-Luc Reichmann a pu compter sur l'énorme soutien de son public après la terrible annonce.

Un soutien qui a pu l’aider à avancer depuis toujours, selon ses dires.

"Vos milliers de messages que je reçois me donnent encore plus de force pour me battre. Merci d'être à mes côtés dans mes combats",

a-t-il dit, avant de rajouter

"Je vous aime... Vraiment".

Quoi de mieux qu’un public exceptionnel pour un présentateur exceptionnel pour passer outre ce genre de situation.

En plus de cela, au début de cette affaire sordide, Jean-Luc Reichmann avait déjà fait part de ce qu’il en pensait réellement.