Un agresseur conjugal qui a menacé de tuer la mère de son enfant a été admis dans un foyer d'accueil pour femmes

Le fait de permettre aux hommes qui s'identifient comme femmes, sans avoir subi une modification du sexe, de vivre dans des foyers réservés exclusivement aux femmes, pourrait avoir de graves conséquences.

Comme l'a révélé le Daily Mail, la politique des organismes de bienfaisance  permet aujourd'hui à tout homme qui souhaite vivre en tant que femme de vivre dans des foyers pour femmes.

Cependant, ces hommes qui se déclarent transgenres pourraient mettre en danger les femmes, qui fuient des relations violentes, dans des maisons d'hébergement.

Toute cette controverse a surgi depuis qu'on a découvert le cas d'un ex-taulard transgenre condamné pour violence conjugale. On lui a autorisé de se rendre dans un centre réservé aux femmes après avoir changé son nom en Melissa.

Mark Addis, 44 ans, a passé six mois en détention provisoire dans une prison pour hommes en 2014 après avoir menacé de mort la mère de son fils. Il lui a même envoyé l'image d'un cadavre dans un linceul dans un de ses terribles messages.

Addis était considéré comme une menace pour son ancienne partenaire au point qu'il devait rester en prison jusqu'à ce qu'il admette qu'il avait maltraité une personne en la mettant dans une situation de peur, après l'avoir harcelée et menacée.

"Ainsi, Fairplay Women's source est un organisme raciste et institutionnellement homophobe,Un magazine populaire si peu fiable qu'il est le seul journal au monde à avoir été banni de Wikipedia. Les femmes sont des femmes, il faut s'en remettre"- Dr. Pink | Twitter

Cependant, bien que les responsables de l'association caritative des sans-abri de St.Mungo connaissaient le casier judiciaire d'Addis, ils lui ont permis de faire des visites "presque quotidiennes" dans un foyer reservé aux femmes, en plaçant une politique inclusive au-dessus de la sécurité des femmes qui vivent dans le centre pour être protégées.

Bien que beaucoup pensent qu'Addis a été régénéré de son passé violent, une source de St Mungo a révélé que l'ex-détenu avait alarmé et angoissé les résidentes du foyer en se comportant de manière agressive.

“Comment pensez-vous que les femmes transgenres devraient être autorisées à entrer dans les lieux réservés aux femmes ? De plus, je me porte volontaire pour une organisation de lutte contre la violence conjugale et un refuge. Selon vous, quel mal y aurait-il à avoir une femme qui se trouve être transgenre dans un refuge avec d'autres femmes ?”- Zara | Twitter

Addis lui-même se vante des avantages auxquels il peut avoir depuis qu'il a pris la décision de changer de sexe. Il a confirmé qu'il irait au East London Women's Project, où il visiterait son assistante sociale et participerait également à diverses activités sociale pour femmes.

""L'agresseur condamné, qui a fait des menaces de mort effrayantes à la mère de son enfant, a été autorisé à aller et venir d'un refuge réservé aux femmes après avoir changé son nom en Melissa."

Ces fous sont dangereux pour les femmes, j'inclus les responsables."- Roberts Burns | Twitter

Les responsables de l'association sont désormais accusés d'ignorer les préoccupations du personnel et de mettre en danger la sécurité de leurs résidentes en accordant la priorité à la défense des droits des personnes transgenres.

Ces révélations ont provoqué la fureur de l'opinion publique. "La chose la plus importante dans les refuges pour femmes est leur sécurité ", a déclaré Erin Pizzey, qui a créé le premier foyer pour femmes victimes de violence familiale à Chiswick, dans le West London, en 1971.

“L'homme de Belfast a jeté son partenaire dans les escaliers avant de vider le sac de colostomie sur elle.”- Belfast Telegraph | Twitter

UNE FEMME TRANSGENRE ACCUSÉE DE PARICIDE

Le 31 octobre 2016, Andrea, une femme transgenre a frappé et poignardé sa mère à mort avant de faire subir le même sort à son père et au chien de la famille, aux alentours de 1 heure du matin.

Deux ans après le meurtre, elle a été condamnée à 40 ans de prison.

"Andrea Balcer condamnée à 40 ans pour avoir tué ses parents et son chien à Halloween."- Bangor Daily News |  Twitter

Les postes connexes
Histoires virales Feb 21, 2019
Une migrante qui a sauté le mur alors qu'elle était enceinte de 8 mois a eu un bébé trisomique et demande de l'aide
Dec 19, 2018
Une femme âgée de 53 ans a découvert que son mari avait 3 autres femmes et 13 enfants
Dec 11, 2018
Le moment lorsqu'une femme se frappe le visage pour accuser son mari de violence conjugale
Actualités Feb 24, 2019
Un homme de 89 ans, s'étant vu interdire de voir sa femme, lance une manifestation en fauteuil roulant à l'extérieur de son foyer de soins