La cathédrale pourrait être reconstruite avec une verrière non identique

Tout Paris a été bouleversé par un triste événement ce 15 avril 2019. Un drame qui a touché un point non négligeable pour les Français ; le feu a consumé un de leur plus prestigieux patrimoine. Cette nuit là, la cathédrale de Notre-Dame de Paris a été consumée par les flammes.

La charpente du XIIème siècle a failli être réduite en cendres, la flèche de 53 mètres s'est effondrée. Cette flèche, créée par Viollet-le-Duc au milieu du XIXème siècle, a connu le même destin que celle qui couronnait la cathédrale jusqu'en 1972.     

Qui aurait pu imaginer qu'un aussi beau chef-d'œuvre allait un jour être détruite par les flammes ?

La réalisation de cet édifice a valu des centaines d'années de travaux, hélas, il n'a fallu que quelques heures au feu pour tout changer.

Tout le monde se pose des questions sur comment c'est arrivé, mais la discussion s'oriente surtout sur le fait de savoir comment faire pour que cette belle architecture refasse la réputation de Paris. Cependant, des architectes d'un cabinet d’architectes dijonnais ont imaginé la reconstruction de l'édifice en se demandant si celui-ci aurait sa structure d'auparavant.

Apparemment, c'est un sujet très sensible pour les raisons suivantes : le bois constituant la charpente, ses assemblages ainsi que son âge, a fait de cette cathédrale un ouvrage remarquable.

Il serait inimaginable de reconstruire l'architecture et la toiture complètement identiques à celles d'antan en se basant sur les actuels documents en main. À l'instar du château de Guédelon, construit à main et avec le savoir-faire ancestral, la cathédrale deviendrait un énorme chantier pédagogique sans toiture.

Si le choix était donné aux architectes, d'ici quelques années, la toiture de la cathédrale serait toute neuve. Mais en réalité, les architectes ont peur de ne pas être à la hauteur de cette mission qui leur sera confiée.   

Certes, cette démarche est prometteuse mais elle sème tout de même un doute chez certains Français. Cela ne concerne pas les techniques modernes utilisées de nos jours, au contraire c'est un atout, mais l'œuvre n'aurait plus la même légitimité de l'époque où il appartenait vraiment.

En revanche, la flèche imaginée par Viollet-le-Duc est déjà une violation de l'architecture du moyenne âge, il a quand même embellit l'édifice avec son ouvrage.

Pour la restauration de la cathédrale, les architectes ont donc imaginé un projet semblable de celui de l'époque. Ils l'ont décidé ainsi, non pour la provocation, mais, parce qu'ils sont convaincus que cela serait mieux pour un patrimoine aussi important. Ils ont imaginé des nouvelles toitures égalant à celle des plus beaux ouvrages de notre époque.

Les bois seront donc remplacer par des aciers, avec un dessin qui se lancerait dans la direction de l'ancien sommet de la flèche. La toiture sera remplie de panneaux vitrés qui croiseraient régulièrement avec de larges tuiles de cuivre, cela accentuerait son caractère aérien.

Quant à l'architecture du moyenne âge qui, recherchait Dieu en haut, les architectes tiennent à tenir ce concept grâce à une construction monumentale et élancée. Le dessin de ces racines métalliques qui se lève vers le ciel serait le symbole de la renaissance de l'ouvrage disparu.  

Le renouvellement de cette toiture, ferait aussi en sorte de modifier la connaissance sur la cathédrale en le rendant plus accessible au public. Dans ce nouvel étage se trouverait les restes de l'ancien édifice, des explications sur l'histoire de Notre-Dame ainsi que des photos et vidéos d'archives.

Au croisement du transept, l'ancienne place de la flèche, un plancher vitré s'ouvrirait sur l'église sur la partie inférieure, en rappel au fait que c'était la place où se trouvait l'œuvre de Viollet-le-Duc.

De manière évidente, ce projet proposé par les architectes ne sera jamais fait car c'est impossible de reconstruire 500 ans d'histoire en seulement une journée à l'aide d'un ordinateur et de bonnes intentions.

Mais ils espèrent quand même que ce projet susciterait des questions sur la manière dont ils feront le deuil de Notre-Dame de Paris.

Néanmoins, Pierre Roussel, architecte DPLG associé, interrogé par "l’Obs", a raconté que ce projet imaginé en un après-midi pourrait être mis au point pour être montré au concours national d'architecture.

Bref, la cathédrale pourrait être reconstruite, complètement identique à ce qu'elle était, mais quand le deuil sera fini. Les architectes aimeraient également avoir la chance de lui rendre hommage.

Ils voudraient reconstruire la cathédrale à l'image de l'époque actuelle pour que cela soit toujours su qu'un jour elle fut dévorée par les flammes mais qu'elle continue de tenir malgré le temps et ce drame.  

Suite à l'incendie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, ce lundi 15 avril dernier, le président Emmanuel Macron, devant les téléspectateurs, a fait la promesse de reconstruire le monument.

Les postes connexes
Actu France Apr 16, 2019
Paris : Les images les plus impressionnantes de la cathédrale Notre-Dame en flammes
Actu France Apr 19, 2019
Notre-Dame de Paris : pourquoi ne pas la reconstruire comme avant ?
Musique Apr 16, 2019
Notre-Dame : le violoncelliste Gautier Capuçon rend un hommage musical à la cathédrale incendiée
Actu France Apr 16, 2019
Incendie de Notre-Dame : la cathédrale a perdu des objets anciens datant des XIIIe et XIXe siècles