Jenifer (The Voice) : des informations sur son salaire en revenant à l'émission

Après trois années d'absence sur les fauteuils rouges de "The Voice", la production a proposé à Jennifer de revenir. La chanteuse a bien mené sa négociation avant d'accepter.

TF1 a lancé la toute première saison de "The Voice" en février 2012, et durant les quatre premières éditions, Jenifer se trouvait parmi les coachs aux côtés de Garou, Zazie, Mika ou bien Florent Pagny.

En 2016, l'interprète de "Notre idylle" a quitté les fauteuils rouges, afin de se consacrer à sa famille et ses projets.

Quelque temps avant la huitième édition de l'émission, la production a annoncé le nom des coachs. À la grande surprise des fans, les coachs de la précédente édition (Florent Pagny, Zazie et Pascal Obispo) ont quitté le navire.

Ils ont été remplacés par Soprano, Julien Clerc et Jenifer. Après trois années de pause, Jenifer fait son grand retour dans l'émission.

UNE BONNE NÉGOCIATION

En l'espace de quelques années, "The Voice" aurait perdu plus de 3,5 millions de fidèles. Par conséquent, la production tente par tout moyen de reconquérir les téléspectateurs du show.

En effet, le programme est une émission lucrative, et qui rapporte beaucoup à TF1. Ainsi, la chaîne a dû convaincre Jenifer de reprendre son rôle.

Pendant les quatres premières saisons de l'émission, la chanteuse était payée 500 000 euros, mais pour ce ce grand retour, elle a joué fort sur la négociation.

Pour cette cinquième participation, elle gagne 600 000 euros, soit une augmentation de 100 000 euros.

Jenifer gagne beaucoup plus que ses collègues Soprano et Julien Clerc qui touchent une prestation de 350 000 euros. Cependant, Mika reste le coach le mieux payé de "The Voice".

Étant le seul rescapé de l'émission, il gagne 1 millions d'euros, soit 100 000 euros de plus que l'édition précédente. Ce qui semble évident car il est le seul coach qui n'a jamais quitté l'émission.

IMPLIQUÉE DANS UN ACCIDENT DE CIRCULATION

Le véhicule de tournée de Jenifer a percuté une voiture, causant le décès de plusieurs personnes.

Le 18 janvier 2019, le jeune homme qui était au volant du véhicule percuté a accordé une interview au magazine Closer pour livrer sa version des faits et mettre les choses au clair.