Une mère trouve la solution idéale pour rendre sa vie plus facile

Jess Nall, une mère de quatre enfants, a révélé que le fait d'avoir des jumeaux incite les gens à faire des remarques inutiles en public.

Jess, la mère des jumeaux de neuf semaines, Gracie et Harry, ainsi que Spencer, 3 ans, et Evie, 5 ans, a admis qu'elle ressent la pression d'élever une grande famille.

"On me demande quel jumeau est "le bon" et on me demande constamment s'ils sont identiques, même quand je leur ai dit que l'un est une fille et que l'autre est un garçon !"

Cependant, dans une interview avec Mamamia, elle a révélé que les gens se révèlent être le plus gros de ses challenges de la journée, lorsqu'ils ne cessent de lui faire un interrogatoire concernant ses jumeaux.

Des jumeaux allongés dans leur lit | Photo : Pexels

Des jumeaux allongés dans leur lit | Photo : Pexels

"Comme il faut tellement de temps pour que les choses soient faites avec des jumeaux et deux autres enfants en plus, je veux aller de A à B le plus vite possible, mais quand des inconnus voient les jumeaux, ils veulent s'arrêter et discuter, les toucher ou donner des "conseils" !",

a dit Jess.

"La plupart du temps, c'est juste amical, mais j'ai eu droit à tout, des commentaires très gênants jusqu'aux questions personnelles sur la façon dont j'allaite",

a-t-elle ajouté.

"On me demande quel jumeau est "le bon" et on me demande constamment s'ils sont identiques, même quand je leur ai dit que l'une est une fille et que l'autre est un garçon !"

Jumeaux assis sur un croissant de lune | Photo : Pexels

Jumeaux assis sur un croissant de lune | Photo : Pexels

Pour éviter toute interruption, Jess arrangera régulièrement les sièges de sa poussette pour qu'un jumeau soit sous l'autre, et couvrira la poussette d'une mousseline au cas où ils dorment.

"De cette façon, l'un des bébés est caché à la vue de tous et je peux essentiellement accomplir ce qui doit être fait avant que l'un ne se réveille pour une tétée",

a-t-elle expliqué.

D'autres mères de jumeaux ont également révélé qu'elles avaient un problème similaire lorsqu'elles étaient en public.

"Les gens veulent surtout s'arrêter pour les admirer et me dire à quel point elles sont magnifiques. Parfois, les gens veulent s'arrêter et me raconter leur propre histoire de "J'ai eu des jumeaux", ce qui me ralentit, mais dans le pire des cas, les gens disent des choses stupides ou grossières comme "Oh, je suis tellement désolée pour toi" ou "ton pauvre mari !",

a dit Lisa, qui a deux jumelles identiques, Lara et Ruby, âgées de un an, et deux filles plus âgées Chloe, 4 ans et Lily, 6 ans.

Elle a ajouté :

"La semaine dernière, une femme s'est arrêtée pour dire quelque chose de négatif et alors que j'avais l'habitude d'en rire, j'ai décidé que j'en avais assez, alors je lui ai fait un petit discours sur mon bonheur d'avoir quatre filles en santé et que je n'avais pas besoin de sa pitié ! J'espère que cela l'empêchera de dire des choses inappropriées à d'autres mamans."

Pour ces femmes, élever des jumeaux n'est pas facile, malgré que ce soient des facteurs externes qui sont généralement le problème.

Cependant, pour une mère, avoir des jumeaux double le bonheur et c'est ce que cette femme a vécu, malgré l'anomalie qui a surgi au moment de l'accouchement.

Elle va sans nul doute passer par ces situations auxquelles ces femmes ont trouvé des solutions.

Une mère donnant naissance à un bébé. | Photo : Shutterstock

Une mère donnant naissance à un bébé. | Photo : Shutterstock