Les émissions télévisées passeront désormais au crible chaque participant

L'affaire Quesada a eu l'effet d'un tremblement de terre dans le monde de la télévision. Elle soulève de nombreuses questions notamment sur la manière dont sont choisis les candidats.

Les producteurs de jeux télévisés vont-ils devoir commencer à mener des enquêtes sur le passé des candidats et demander à voir leur casier judiciaire ?

La société qui produit "Les 12 Coups de midi" a été absolument choquée par les découvertes morbides qui ont été faites sur son candidat phare. En effet, le 27 mars dernier, il a été arrêté pour "corruption de mineur" et "détention et diffusion d'images pédopornographiques". Des accusations terribles qui poussent les gens à se demander si les candidats souhaitant participer à ce genre de jeux télévisés sont assez surveillés avant d'être invités sur les plateaux de télévision.

En effet, Christian Quesada avait déjà été condamné à plusieurs reprises pour "corruption de mineur", "exhibition sexuelle" et "détention d'images à caractère pédopornographique ", en 2001 et 2009 et un simple contrôle aurait permis de découvrir qui était vraiment cet homme qui a bénéficié d'une exposition dont il a fait un terrible usage.

"C'est certain, l'affaire Christian Quesada va laisser des traces. Nous sommes en train de revoir notre façon de travailler" a déclaré Endemol Shine.

Cependant, certaines personnes ont décidé de se montrer un peu plus intransigeantes sur la manière dont les candidats sont sélectionnés comme par exemple Starling qui produit "Qui veut gagner des millions ?" et qui demande désormais aux candidats anonymes de fournir un  extrait de leur casier judiciaire.

Normalement, les productions ont recours à l'attestation sur l'honneur. Les candidats doivent certifier qu'ils n'ont pas été condamnés par le passé ni commis de crime ou de délit comme l'explique Simone Harari qui produit "Tout le monde veut prendre sa place" :

"S'il y a tromperie sur la marchandise et qu'on le découvre avant la diffusion de l'émission, les gains du candidat sont confisqués et donnés à une association !"

Certaines sociétés ne comptent cependant pas changer leur mode de fonctionnement et continueront à fonctionner de la même manière comme l'a expliqué Nicolas Daniel,directeur des jeux de France Télévisions :

https://www.instagram.com/jean.luc.reichmann/

"Nous sommes satisfaits du travail des sociétés qui travaillent pour nous, alors n'entrons pas dans un fonctionnement paranoïaque. Un journaliste ne demande pas aux personnes qu'il fait témoigner de lui fournir leur casier judiciaire !"

Il faut donc s'attendre à certains changements mais pas de manière radicale.

Les postes connexes
Jean-Luc Reichmann Apr 15, 2019
"12 coups de midi" : Le spectacle introduit des règles plus strictes pour choisir les joueurs après le cas de Quesada
Les 12 coups de midi Mar 29, 2019
Comment se fait-il que la production des "12 coups de midi" n'ait pas vérifié le casier judiciaire de Quesada ?
Mar 29, 2019
Christian Quesada : retour sur sa confession étrange selon laquelle il aurait visité les toilettes des filles avant l'émission
Les 12 coups de midi Apr 09, 2019
Affaire Christian Quesada : "Les 12 Coups de midi" révèle la solution pour éviter une nouvelle tragédie