Emmanuel Macron parle de ses regrets suite à ses décisions en tant que président

Lors d'une conférence de presse à l'Elysée, Emmanuel Macron reconnaît avoir agi durement et injustement envers le peuple.

Depuis le début du mouvement Gilets jaunes, Emmanuel Macron a vu chuter sa cote de popularité. Même s’il a ses supporteurs, il est loin d'être "un président aimé du peuple".

Il tente par tout moyen de regagner le coeur des Français, mais il semble qu'à chaque tentative, il devient de plus en plus critiqué et détesté.

Le jeudi 25 avril 2019, le président de la République a tenu une grande conférence de presse à l'Elysée. Et ce qu'il a révélé aux journalistes semblent montrer "ses regrets".

"L'impatience, l'exigence que j'ai avec moi-même, que j'ai avec les membres du gouvernement, je l'ai un peu eue avec les Français",

a lancé le président de la République.

"Le sentiment que j'ai donné, c'était une forme d'injonction permanente, d'être dur, parfois injuste. Ça, je le regrette. D'abord parce que ce n'est pas ce que je suis profondément et parce que je pense que ça n'a pas aidé à la cause",

regrette-t-il.

Il reconnaît qu'il a été dure et parfois injuste envers les Français. Il tenait aussi à mettre fin aux malentendus, tout en annonçant une nouvelle méthode qu'il souhaite adopter.

"Je pense que je peux mieux faire"

Emmanuel Macron admet également que ses anciennes méthodes ont contribué à nourrir des malentendus. Ainsi, le président pense agir d'une autre manière pour bâtir ses prochaines décisions.

"J'ai touché beaucoup plus clairement l'épaisseur des vies, ce que beaucoup de nos concitoyens vivent, des douleurs, des incompréhensions",

a-t-il expliqué à propos des Gilets jaunes.

Le chef d'État a confirmé qu'il peut "faire mieux", parce qu'il est conscient de ce qui s'est produit lors des deux premières années du quinquennat.

Il tenait également à signaler que, en aucun cas, il ne cherche à plaire en expliquant tout cela. Pour lui, "diriger en démocratie c'est d'accepter ne pas être populaire".

CONTENU DE L'ALLOCUTION DU PRÉSIDENT

Dans le discours que devait prononcer le président pour clore le Grand Débat, il était mentionné que les Français devraient "travailler davantage".

Le chef d'État propose trois scénarios pour rallonger le temps de travail : "Moins de jours fériés, revenir sur la durée de travail hebdomadaire, retarder l'âge de départ à la retraite."

Les postes connexes
Macron Apr 23, 2019
Emmanuel Macron a fait part des nouvelles dispositions quant aux heures de travail des Français
Macron Apr 16, 2019
Emmanuel Macron a enregistré le discours lundi soir, mais il a été détruit
Jan 24, 2019
Le ministre Matteo Salvini dénonce Emmanuel Macron, en le qualifiant de "très mauvais président"
Jan 14, 2019
Découvrez le contenu de la lettre d'Emmanuel Macron adressée aux Français