Claude François : l'héroïne de son "Téléphone pleure" a déjà 50 ans et elle est mère d'une adolescente

Frédérique Barkoff, l'héroïne du "Téléphone pleure" de Claude François a bien grandi depuis qu'elle a collaboré avec le légendaire chanteur.

Elle n'avait que 5 ans lorsqu'elle a participé à la chanson "Le téléphone pleure" qui est sortie en 1974 et qui s'est écoulée à plus de 2,5 millions d'exemplaires. La fille de Nicole Gruyer qui était très proche de Claude François ne s'est cependant pas servi de cette expérience auprès de la star pour se lancer dans la chanson.

Cela fait donc 45 ans que le morceau incontournable a été publié, une chanson qui met en scène un père divorcé parlant au téléphone avec sa fille quine le connaît pas. C'est tout naturellement que Cloclo avait demandé à sa comptable de l'époque, Nicole Gruyer, de faire participer sa fille de 5 ans, Frédérique Barkoff, au morceau. 

Aujourd'hui âgée de 50 ans, Frédérique est une mère de famille bien loin de la jeune fille de l'époque. Elle est devenue directrice de casting et se consacre à l'éducation de sa fille de 14 ans, Chloé, qui s'est pour sa part lancée dans une carrière d'actrice et qui a participé à la saison 2 de la série "Sam" en 2018.

Au cours d'un entretien accordé à TMC au cours de l'année 2018, Frédérique Barkoff revenait sur sa collaboration avec Claude François, une époque dont elle se souvient apparemment avec tendresse puisqu'elle a partagé quelques photos datant de cette époque sur son compte Facebook :

"Je comprenais ce que je chantais, mais il y avait des choses que je ne comprenais pas. Par exemple l'hôtel Beau-Rivage, je ne savais pas ce que c'était. Je n'y avais jamais été de ma vie. Et d'ailleurs je me suis rendu compte, des années plus tard, que je disais 'Bou-rivage' !"

La famille Barkoff a dû traverser une véritable tragédie en 2014 lorsque Nicole Gruyer est décédée. Elle était la comptable de Claude François qu'elle avait rencontré en 1962 à Paris, et dont elle avait été l'amie jusqu'à ce qu'il perde la vie en 1978.