Un Boeing 737 a raté son atterrissage et a fini dans un cours d'eau

En Floride, un Boeing 737 transportant une centaine de personnes a fini par atterrir dans un fleuve lors d'un orage.

Vendredi 3 mai 2019, dans la soirée, un Boeing 737 qui ralliait le Guantanamo et la Floride a raté son atterrissage alors que 143 personnes, dont des personnels de la base militaire de Guantanamo et leurs familles, se trouvaient à bord de l'appareil. Une catastrophe a été évitée de justesse.

"Alors qu'on descendait, l'avion a rebondi sur la piste, puis viré à droite et rebondi encore puis viré à gauche. Puis, il a encore viré de côté et s'est enfin arrêté en position de crash",

a témoigné Cheryl Bormann, une avocate qui se trouvait à bord de l'avion, à la chaîne CNN.

Selon une information rapportée par Le Monde, le Boeing a quitté la base américaine de Guantanamo avec 136 passagers et 7 membres d'équipage. Il était environ 21 h 40 quand l'appareil a fait face à une difficulté, et a plongé dans un cours d'eau sur la base militaire de Jacksonville.

Selon les passagers, c'était la panique totale : les masques à oxygène s'étaient déclenchés, les compartiments à bagages s'étaient tous ouverts.

Les autorités militaires ont annoncé qu'aucun décès n'est à déplorer. Le Boeing 737 aurait fait son atterrissage dans les eaux du fleuve Saint Johns sans faire de blessé grave.

"L’avion n’a pas été submergé. Tous les passagers ont été retrouvés et sont en vie",

a informé le shérif de Jacksonville après l'incident.

"L'unité maritime #JSO a été appelée pour assister @NASJax_ en référence à un avion commercial en eau peu profonde.  L'avion n'a pas été submergé.  Tout le monde est en vie et tout le monde est là."-Jax Sheriff's Office | Twitter

Toutes les personnes qui se trouvaient à bord de l'appareil ont toutes été évacuées. Et selon les autorités locales, une vingtaine de personnes ont été conduites dans des établissements hospitaliers locaux pour blessures mineurs, tandis que d'autres ont pu être soignées sur place.

Les autorités fédérales de sécurité des transports ont ouvert une investigation pour connaître les causes de l'incident.

En outre, un cas assez mystérieux préoccupe les enquêteurs : quelques animaux domestiques qui se trouvaient dans la soute à bagages de l'appareil ont disparu.

CRASH ÉTHIOPIAN AIRLINES

Le bilan de cet incident est vraiment miraculeux. Le cas nous rappelle le drame survenu dans la matinée du 10 mars 2019.

Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'est écrasé peu après son décollage avec 157 personnes à bord. Le crash n'a laissé aucun survivant.