Témoignage : Un garçon de 10 ans, harcelé à l'école de Villeurbanne a eu très peur

Dans une école de Villeurbanne, un petit garçon de dix ans a subi de graves harcèlements durant des mois de sa classe.

Depuis des mois, le petit  Antoine était dans un cauchemar presque sans fin à l'école. D'autres élèves de sa classe ne pouvaient s'empêcher de le harceler de toutes les façons.

Que ce soit par les mots ou par les actions entrepris à son égard, Antoine a beaucoup  enduré pour son jeune âge.

Parmi les plus mauvais souvenirs du jeune garçon est certainement la fois où il était sur une passerelle, un 2 avril. Un jour qu'il ne risque pas d'oublier tant il était traumatisant pour lui.

En effet, ce jour-là plus d'une dizaine d'écoliers, des garçons comme des filles, lui ont bloqué le passage pour ensuite lui lapider avec des cailloux.

"ils étaient autour de moi, il y en avait dans les broussailles et d’autres qui me bloquaient derrière. J’ai eu très peur, je ne pouvais pas descendre. Je n’ai pas osé crier, j’avais peur d’être puni"

, a-t-il déclaré plus tard.

Au début des harcèlements, la mère d'Antoine n'était pas du tout au courant de ce qui se passait à l'école de son fils.

Le petit garçon n'était pas bavard et restait silencieux sur les événements qui se produisaient dans son établissement scolaire. Le comportement du jeune garçon à la maison à  tout de même un peu tiqué la mère mais sans vraiment l'intriguer.

Ce qui a vraiment alerté la mère de famille c'est que le petit garçon n'était pas très emballé par les fêtes de fin d'année. Interrogé par sa maman, le petit à fini par cracher le morceau et toutes ses mésaventures ont été dévoilées.

Un enfant harcelé par ses amis | Photo : Shutterstock

Un enfant harcelé par ses amis | Photo : Shutterstock

La mère d'Antoine est aujourd'hui désemparé. Personne ne semble prendre l'affaire avec l'importance qu'elle voudrait pour le cas de son fils.

Elle évoque notamment les arguments de la police qui ne voudrait pas qu'elle porte plainte ou encore l'établissement scolaire qui ne donne pas de suite aux mails qu'elle a envoyés.

Face aux harcèlements qui sont bien présents dans le milieu scolaire, le site "Non au harcèlement" s'est vu attribué de nombreux outils par l'Éducation nationale.

Un enfant harcelé par ses camarades de classe | Photo : Shutterstock

Un enfant harcelé par ses camarades de classe | Photo : Shutterstock

En addition, le numéro vert 3020 a été créé. Une journée nationale contre le harcèlement existe également depuis l'année 2015.

Le centre Résis a également été créé à Auvergne Rhône-Alpes pour lutter contre le harcèlement. Dans les lycées, des agents territoriaux doivent être formés pour lutter dans le phénomène des écoles.

Deux enfants qui se battent  Photo : Shutterstock

Deux enfants qui se battent Photo : Shutterstock

Durant les Assises du harcèlement scolaire, Miss France 2019 était présente pour parrainer l'événement. Vaimalama Chaves a elle aussi été victime de harcèlements durant ses années de collège.  

GRAVES HARCÈLEMENTS SUR UN ÉCOLIER

Parfois, les histoires de harcèlements tournent au drame. Une fille de 14 ans a écrit ses derniers mots sur Facebook avant de s'ôter la vie :

"Une fois que je suis partie, le harcèlement s'arrêtera."

Une adolescente repliée sur elle-même. l Source: Pixabay

Une adolescente repliée sur elle-même. l Source: Pixabay