Josiane Balasko soutient le candidat communiste Ian Brossat aux élections européennes

Dans moins de vingt jours, les Élections européennes 2019 vont débuter. Josiane Balasko s'est exprimée ouvertement de vouloir soutenir les communistes menés par Ian Brossat.

Josiane Balasko a accordé une interview à "L'humanité" pour parler de son choix aux élections européennes pour cette année 2019, pour essayer de convaincre la population d'aller voter et même de faire comme elle.

La dame a commencé son discours en essayant de se poser les questions que pourraient poser la population.

Le but étant de motiver les gens à aller voter.

"Je sais que vous êtes encore nombreuses et nombreux à vous interroger aujourd’hui, à  vous demander si vous irez voter ou non dans quelques jours, le 26 mai prochain à l’occasion des élections européennes.

Vous êtes parfois désabusés, parfois en colère et vous hésitez à vous déplacer : j’aimerais essayer de vous convaincre d’aller faire entendre votre voix le 26 mai prochain",

a-t-elle écrit.

Josiane Balasko, elle, a déclaré ouvertement ce qu'elle allait faire :

"le 26 mai prochain j’ai choisi d’aller voter et j’ai choisi d’aller voter pour la liste des communistes conduite par Ian Brossat."

Par la suite, les arguments pour soutenir son choix se sont enchainés. Elle explique pourquoi cet engagement lui tenait à coeur. Pour elle, de nombreux problèmes sont apparus à la suite de la libéralisation de plusieurs secteurs.

"C’est la libéralisation de l’électricité, par exemple, qui a eu pour conséquence la hausse des tarifs et des factures. C’est la baisse de la dépense publique depuis 30 ans, qui a pour conséquence la fermeture de nos services publics comme les maternités",

a-t-elle soulevé.

Pour Josiane  Balasko, voter pour la liste des communistes conduits par Ian Brossat ne faisait pas d'une personne un communiste mais un choix pour trouver des "députés sincères, clairs et combatifs".

Pour elle, c'est une opportinité de "faire élire Marie-Hélène Bourlard pour être la première femme ouvrière à entrer au Parlement européen depuis quarante ans."

"Vous n’êtes pas forcément communistes et je ne le suis pas non plus",

a-t-elle précisé.

Josiane Balasko de temps à autres nous surprend par ses choix et décisions.

À 69 ans, Josiane est une heureuse mariée depuis 20 ans malgré le mariage décidé en un jour.