Fanny Ardant a parlé du spectacle "Hiroshima mon amour" de 2018

Fanny Ardant est une comédienne talentueuse qui n'est plus à présenter. En 2018, elle est montée sur les planches avec le spectacle "Hiroshima mon amour" qui lui tenait beaucoup à coeur.

Si ce spectacle écrit par Marguerite Duras lui plaît tant, c'est parce qu'il parle de sujets importants. Il mettait en scène une femme qui était amoureuse d'un soldat allemand et qui a beaucoup souffert durant la Libération. 

Dans le spectacle, l'actrice tombe amoureuse d'un architecte japonais qu'elle rencontre lors du tournage d'un film sur les dégâts causés par la bombe nucléaire qui a été lâchée sur Hiroshima.

Si ce texte semble important pour la comédienne, c'est parce que l'Histoire se répète de manière perpétuelle et comme son personnage le dit si bien dans le spectacle, l'horreur d'Hiroshima recommencera :

"Hiroshima a été une exaction, un crime contre l’Humanité. On a essayé de faire passer cet événement comme le point final de la guerre. Mais tout le monde sait aujourd’hui qu’elle était déjà finie. Le personnage prévient que ça recommencera. Il a raison."

Un sujet difficile qui ne fait pas peur à Fanny Ardant, une comédienne qui n'a pas froid aux yeux. Elle choisit ses spectacles et ses rôles par passion comme elle l'explique lors d'un entretien accordé à Ouest France :

La comédienne Fanny Ardant. l Source: Getty Images

La comédienne Fanny Ardant. l Source: Getty Images

" Dans ma vie, je n’ai toujours fait que ce que je voulais. Si je monte sur scène avec ce texte c’est parce que j’ai envie de dire ça. On n’a qu’une seule vie alors à quoi bon s’embêter avec des choses qu’on n’aime pas ou auxquelles on ne croit pas."

Elle ne se confine cependant pas au théâtre puisqu'elle compte jouer dans des films dans les mois à venir. Cependant, elle apprécie le charme des planches d'une manière toute particulière :

Fanny Ardant et Gérard Depardieu. l Source: Getty Images

Fanny Ardant et Gérard Depardieu. l Source: Getty Images

" C’est pour ça que j’aime bien le spectacle 'Hiroshima mon amour'. C’est presque clandestin ! On arrive dans une ville et on repart. D’un naturel impatiente, j’aime les choses intenses qui ne durent pas longtemps. Je déteste l’idée de jouer toute une saison à Paris."

Des confidences touchantes de la part de cette grande comédienne.