Une cagnotte en ligne lancée en mémoire de Cédric, le militaire tué au Sahel

Deux soldats français sont décédés lors d'une opération de sauvetage d'otages en Afrique. Une cagnotte en ligne a été lancée en mémoire de l'un d'entre eux.

Le 1er mai 2019, deux touristes français ont été pris en otage au Bénin par des djihadistes. Pour les sauver, une opération menée par des forces françaises a été lancée.  

Dans la nuit du jeudi 09 à vendredi 10 mai 2019, les deux citoyens français ont été sauvés, avec deux autres personnes d'autre nationalité. Tragiquement, deux soldats français ont perdu la vie lors des opérations.

Il s'agit de Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello. Les deux militaires sont tous les deux officiers mariniers du commandement des opérations spéciales.

Cédric de Pierrepont était âgé de 33 ans lors qu'il est tombé. Ses proches sont sous le choc après l'annonce de son décès. Originaire de Lanester (Morbihan), il était chef de groupe au sein du commando Hubert, une branche qui est spécialisée dans les actions sous-marines et contre-terrorisme.

Après la mission tragique en Afrique, ses amis et proches ont décidé de lancer une cagnotte en ligne au site lepotcommun.fr en mémoire du jeune commando abattu. Et la somme récoltée sera versée au compte de la mère de famille.

"C'est une manière de l'accompagner dans cet insurmontable coup du sort" explique les créateurs de la cagnotte",

a expliqué l'un des créateurs de la cagnotte en ligne pour la mère de famille.

La cagnotte a déjà atteint plus de 9 000 euros dans l'après-midi du dimanche 12 mai, et elle sera close au 19 mai 2019.

"C'est une manière de l'accompagner dans cet insurmontable coup du sort" explique les créateurs de la cagnotte",

a écrit un contributeur parmi les messages déposés.

Né en 1986, Cédric Pierrepont est entré dans la Marine nationale française en 2004 et il cumulait une quinzaine d'années de service. Le soldat mort en héros a laissé trois frères et une sœur en deuil, dont il était le cadet.

ACCUEIL DES DEUX TOURISTES EX-OTAGES

Lors de leur détention, les deux touristes étaient retenus avec une ressortissante coréenne et une Américaine.

Ils ont été accueillis le samedi 11 mai 2019 à 18 heures par Emmanuel Macron, la ministre des Armées et le ministre des Affaires étrangères à l'aéroport de Villacoublay.