Cédric de Pierrepont : une foule immense s'est rassemblée pour lui rendre hommage

Cédric de Pierrepont est l'un des deux marines qui ont été tués lors de la libération des 4 otages au Burkina Faso. Ses obsèques ont eu lieu le mercredi 15 mai 2019 en Bretagne.

La cérémonie d'obsèques de Cédric de Pierrepont a eu lieu ce mercredi 15 mai 2019 à 14h30, à l'église de Larmor-Plage, une ville du Morbihan, département situé en région Bretagne.

La veille déjà, un hommage national avait été rendu dans la cour d'honneur des invalides aux deux militaires tués lors de l'opération commando pour sauver les otages retenus au Burkina Faso.

Cédric de Pierrepont, 33 ans, et Alain Bertoncello, 28 ans, ont tous les deux reçu la Légion d'honneur à titre posthume.

Le premier maître Cédric de Pierrepont était originaire de Lorient. Ses obsèques étaient réservées à sa famille et à ses amis proches.

Les personnes extérieures qui ont souhaité rendre hommage à l'officier disparu ont pu suivre l'office depuis l'esplanade de Notre-Dame de Larmor, grâce à une sonorisation extérieure.

Le bagad de Lann-Bihoué était également présent, ainsi que les pompiers de Ploermeur, qui ont fait une haie d'honneur lors du passage du convoi funéraire.

Des centaines de personnes sont venues de tous les coins pour rendre un dernier hommage à Cédric de Pierrepont. Les commerçants ont même fermé leurs commerces en ville pendant la cérémonie.

Lors des obsèques, la mère de Cédric de Pierrepont a pris la parole :

"Tu étais mon fils, mon cœur, mon héros, avec un caractère bien trempé. Tu n’es plus là. Tu ne connaîtras pas la joie d'être papa et pourtant tu aurais été formidable (...) Tu as connu un bonheur immense avec ta chérie. Tu t’es épanoui avec tes frères d’armes et cette grande famille qu’a été l’armée."

L'émotion était palpable chez tout le monde, que ce soit chez ses proches comme pour les anonymes qui ont fait le déplacement.

PLUS D'INFORMATIONS SUR CES SOLDATS DISPARUS

Dans la nuit du 9 mai 2019, Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, deux soldats de la marine française ont perdu la vie après avoir libéré quatre otages au Burkina Faso. Mais qui étaient-ils ? Pour en apprendre plus, cliquez ICI.