Céline, 39 ans : guérie de l'angine, elle a trouvé ses quatre membres amputés

Après avoir été plongée dans le coma, suite à l'aggravation de l'angine qu'elle a contracté en juillet 2018, Céline de la Obra s'est réveillée pour se retrouver amputée des quatre membres.

Céline de la Obra est décrite par son mari, David de la Obra, comme une femme combattante, forte et belle qui revient de très loin. En effet, en juillet 2018, Céline tombe gravement malade, subissant constamment des vertiges et se sentant très affaiblie.

Après avoir consulté un médecin généraliste, puis SOS médecin, elle et son mari ont appris qu'elle souffrait d'une intoxication alimentaire qui s'est transformée ensuite en une angine.

"Elle ne pouvait plus marcher. Je la portais. Je la voyais se tordre de douleur. Donc 10 jours après les premiers signes, j'ai appelé les urgences",

explique, son époux ému par téléphone à Franceinfo.

PLONGÉE DANS UN COMA ARTIFICIEL

Des circonstances qui ont conduit à l'admission de Céline au centre hospitalier d'Auxerre pour une angine virale, le 9 juillet 2018. C'est là que ses proches ont été informés par les médecins quant au streptocoque A invasif, la bactérie très agressive aussi connue comme "bactérie mangeuse de chair", qui se développait dans son corps et affectait tous ses organes vitaux - foie, reins, poumons, cœur, etc.

Suite à cette découverte, les médecins ont plongé Céline dans un coma artificiel afin de pouvoir la traiter convenablement. Et, la jeune femme n’a que des déclarations dans lesquelles elle se dit très reconnaissante aujourd'hui :

"L’hôpital d’Auxerre a fait un très bon travail, c’est grâce à eux si aujourd’hui je suis en vie. Encore un grand merci au service des urgences et de la réanimation."

AMPUTÉE DE SES QUATRE MEMBRES

Suite à ce placement sous coma artificiel, Céline a été transférée à l'hôpital militaire Percy, à Clamart, en région parisienne, ou le monde de la famille s'est écroulé. En effet, des quatre membres de Céline, seulement un doigt n'a pas été amputée. Une opération qui a été effectuée afin d'éviter la propagation de l'infection au reste de son corps. Combien grande a donc été le choc de Céline à son réveil !

Mais, heureusement pour elle, "elle avait fait un cauchemar où elle n'avait plus de jambes donc ça a été moins compliqué à accepter mais il a fallu faire le deuil de ses doigts", a souligné son mari.

"Nous ne savions pas si on pouvait la sauver. On m'a dit que ma femme avait une chance sur trois de survivre. Là, c'est le couperet."- David de la Obra, mari de Céline

UN VÉRITABLE PARCOURS DU COMBATTANT

De retour dans sa demeure familiale, en mars 2019, elle a dû entamer une véritable lutte, apprenant d'abord à maitriser ses nouvelles prothèses, avant de s'adonner ensuite à la redécouverte de son corps qui a été transformé. Toute l'évolution de Céline et surtout ses progrès peuvent être vus sur la page Facebook qui a été créée à cet effet.

"Au début, elle s'est rendu compte de tout ce qu'elle ne pouvait plus faire mais elle n'a rien lâché. Aujourd'hui, elle se lave, elle mange et se maquille seule. C'est fou tout ce qu'elle arrive à faire avec un doigt."

Céline arrive même à pratiquer de nouveau une de ses activités favorites qui est la danse, après cinq mois de rééducation, elle qui pensait ne plus pouvoir remettre un pied sur une piste de danse.

LA COMMUNE LANCE UNE CAGNOTTE DE FINANCEMENT COLLABORATIF

Ne pouvant plus s'occuper toute seule de son corps, et nécessitant aujourd'hui des prothèses pour ses doigts et un plus esthétique et approprié à ses jambes, ce qui s'élève à 36 000 euros, son mari artisan, David a dû suspendre ses activités professionnelles pendant huit mois pour s'occuper de sa femme. Ce qui a occasionné une poussée de solidarité au sein de la commune où ils résident, leur permettant de récolter 15 000 euros grâce à une cagnotte de financement.

Le 1er juin, la municipalité de Venoy a décidé d'organiser une marche à 10 heures avec Céline en tête de file dans l'objectif de recueillir la somme nécessaire pour pouvoir financer les prothèses.

Définitivement, David avait raison de décrire Céline comme une combattante car, elle a déjà remporté une belle victoire dans cette lutte.

Une histoire qui rappelle celle de Lydia Galbally, une mère de 41 ans, qui a été amputée de ses deux jambes et une main a cause d'un mauvais diagnostic de la part de ses médecins, ce qui a causé la gangrène dans ses membres. Ils recueillent actuellement des fonds pour payer les frais médicaux. Pour plus de détails sur ce sujet, lisez : Ses mains et ses jambes ont été amputées à cause d'une erreur médicale.

ⓘ Les informations délivrées dans cet article ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel. Tout le contenu, y compris le texte et les images contenues sur, ou disponibles à travers ce AMOMAMA.FR sont fournis à titre informatif. Le AMOMAMA.FR ne saurait être tenu responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations à la suite de la lecture de cet article. Avant de commencer un traitement quelconque, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé.

Les postes connexes
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant
Actu France Apr 03, 2019
Une femme retrouvée inconsciente à côté de son fils mort de 4 ans à Mérignac : la mère a avoué
People May 13, 2019
Patrick Bruel a 60 ans : l'amour de sa vie, ses fils Oscar et Léon, divorce
Jan 25, 2019
René-Charles Angelil a 18 ans: le fils de Céline Dion a tellement grandi (photos)