Une mère, qui a perdu son bébé à la suite d'une erreur médicale, témoigne

Une jeune femme de 24 ans tombe enceinte de son troisième enfant. Son premier enfant est mort suite à une erreur médicale. Elle se confie sur son histoire.

Le 13 juin 2014 un miracle s'est produit : une jeune maman de 19 ans a pu mettre au monde une petite fille. La particularité de cette naissance est que le bébé est arrivé trois mois avant la date prévue.

À son arrivée, la petite pesait tout juste 900 grammes mais était bien vivante. Un drame s'est produit quand une infirmière devait nourrir le bébé en se trompant lourdement sur le dosage de potassium à injecter. Le nourrisson y laisse la vie au bout de quelques heures suite à l'erreur médicale.  

Après le décès de sa fille, Cindy a quitté le centre hospitalier sans avoir reçu des explications concluantes sur la cause du décès.

Malgré les enquêtes qui ont suivi, la jeune femme reste sans nouvelles durant cinq ans. C'est seulement après que Cindy engage Me françois Gaborit pour avoir plus de détails.

Ce dernier va apprendre toute la vérité sur le drame terrible du nourrisson. Des nouvelles qui a fait tomber de haut la jeune femme, surtout quand elle repense à la douleur qu'aurait eu le bébé avant de mourir.

Une femme enceinte tenant un vêtement de bébé | Photo : Pixabay

Une femme enceinte tenant un vêtement de bébé | Photo : Pixabay

L'avocat se rend également compte que malgré les réalités sur la mort du nourrisson, l'hôpital n'a rien prévu pour Cindy en cinq ans.

De nouveau enceinte, Cindy attend cette année 2019 son troisième enfant (elle a eu un deuxième enfant qui a actuellement trois ans).

Une femme enceinte qui tient son ventre | Photo : Pixabay

Une femme enceinte qui tient son ventre | Photo : Pixabay

L'arrivée du bébé est prévu pour le mois de juin. Pour cette fois-ci, elle attend une petite fille et elle avoue être effrayée :

"C'est une petite fille donc j'ai peur. J'ai eu peur pour mon fils mais là j'ai encore plus peur pour ma fille",

a-t-elle déclaré.

Une femme enceinte tenant un ours en peluche | Photo : Pixabay

Une femme enceinte tenant un ours en peluche | Photo : Pixabay

Actuellement, les revendications de Cindy et son avocat ont pour but d'offrir à sa fille décédée une tombe avec son nom gravé dans un marbre.

Les erreurs médicales peuvent ruiner la vie des personnes. Découvrez l'histoire douloureuse de Lydia Galbally : des médecins ont amputé par erreur plusieurs parties de son corps.

 
Les postes connexes
Actu France Apr 01, 2019
La mère qui a perdu sa fille en Syrie supplie Emmanuel Macron de lui rendre son petit fils
Feb 02, 2019
"J'ai tué une personne que je ne connaissais pas": Un hôpital confond un patient dans le coma et le tue par erreur
Parentalité Feb 21, 2019
Une adolescente, avec un énorme mal de tête, est tombée dans le coma pour découvrir la naissance de son propre bébé à son réveil
People Apr 06, 2019
Cette mère a immortalisé deux jeunes fils qui sont morts dans un accident de voiture en nommant des jumelles en leur honneur