Cas de trois enfants, étrangement noyés à Chalon-sur-Saône : la belle-mère inculpée

La date du 8 juillet 2018 fut une date sombre pour la commune française de Chalon-sur-Saône. Trois enfants âgés respectivement de 9, 10 et 13 ans se sont noyés dans le lac des Prés Saint-Jean.

Voilà bientôt presqu'un an que l'enquête sur l'affaire de la triple noyade a été ouverte.

La justice a décidé de se pencher vers la belle-mère qui accompagnait les enfants au moment de la noyade. Mais avant de savoir pourquoi, revenons sur les faits.

Quelle fut la stupeur des habitants de la ville de Chalon-sur-Saône lorsqu'ils ont découvert que 3 enfants venaient de mourir noyés durant la journée du dimanche 8 juillet 2018. La ville fut sous le choc.

"Ils n’étaient pas allés se baigner"

Selon les informations recueillies par Le Parisien, ils se "seraient éloignés de leur belle-mère simplement pour tremper les pieds dans l’eau, avant de glisser à un endroit où le fond descend pratiquement à la verticale".

Leur grand frère aurait tenté de les secourir. Malheureusement, aucun d'entre eux n'en revient.

Au lendemain du drame, des roses blanches ont été déposées sur le lieu de la noyade et l'enquête est en cours. Leur père n'arrive toujours pas à croire ce qui est en train de se passer.

"Je n’ai pas envie de le revivre encore une fois. J’ai entendu des mensonges. Ils (NDLR : ses 3 enfants) n’étaient pas allés se baigner. J’attends de voir les résultats de l’autopsie",

confie-t-il.

Finalement, après plusieurs mois d'enquête, la justice a un suspect : la belle-mère.

"Il y a de sérieuses interrogations quant à la pertinence des instructions données aux enfants et quant aux conditions de leur surveillance",

a déclaré le Procureur de Chalon-sur-Saône.

Selon toute vraisemblance, il s'agirait d'un défaut de surveillance vu que la belle-mère se trouvait à environ 50 mètres du lieu du drame.

Pour l'instant, celle-ci reste la principale suspecte mais rien ne prouve une quelconque culpabilité de sa part.

Laisser un enfant sans surveillance peut causer beaucoup de problèmes, surtout quand l'enfant en question n'est pas en encore âge de s'occuper de lui-même.

Dans cet autre article, une famille a eu le cœur brisé lorsque leur petit garçon de 5 ans est mort noyé alors qu'il était censé être sous la surveillance d'un maître nageur.

"Lucas Kevin Lin, le garçon qui s'est noyé dans une piscine du lycée Lincoln de La Plata. Il avait 5 ans" - Hechos y Derecho | Twitter

La famille demande justice.

Les postes connexes
Histoires virales May 28, 2019
Un policier arrête un homme pour excès de vitesse
Histoires virales May 28, 2019
Un homme attendait à l'extérieur de la maternité où sa femme accouchait
Histoires virales May 28, 2019
Une femme a découvert que son mari la trompait
Histoires May 28, 2019
Un couple de personnes âgées passe devant une pharmacie tout en discutant de leur désir de se marier