La demande peu commode de Laeticia Hallyday concernant la propriété de Johnny

David et Laura ont eu gain de cause le mardi 28 mai concernant l'héritage de leur père. Cependant, Laeticia aurait déjà effectué une autre démarche bien avant que le tribunal français ne rende cette décision cruciale.

Pour la famille de Johnny Hallyday, le mardi 28 mai 2019 est un jour décisif. Le tribunal de grande instance de Nanterre a enfin rendu sa décision, dans la journée, à 13 h 30 précise. En effet, après l'audience du 29 mars, cette date est fatidique.

Après que le tribunal de Californie s'est déclaré incompétent concernant le conflit d'héritage du Taulier, opposant Laeticia Hallyday et ses deux grands enfants David et Laura, l'affaire a été confiée au tribunal français.

Ainsi, chaque clan de la famille du chanteur a tenté de prouver la nationalité de résidence de la rockstar.

Laeticia Hallyday a expliqué de soutenir ses arguments en prouvant que son défunt époux résidait aux Etats-Unis.

Ses avocats ont même insisté sur ses jours de présence aux Etats-Unis et en France, sur ses patrimoines sur le sol américain, sur les lieux de scolarité de Jade et Joy. Il a même été dit que l'Idole des jeunes n'aimait pas "la mentalité française".

De leur côté, David Hallyday et Laura Smet ont convaincu la cour que leur cher père était un résident français.

Pour rappel, Johnny Hallyday a déshérité ses enfants, ce qui est autorisé aux Etats-Unis mais interdit par la loi française.

Si le tribunal de Nanterre se déclare incompétent, Laeticia aura gain de cause et resterait la seule héritière du chanteur. Mais ce n'est pas le cas, car la loi française est applicable.

Laura et David ont remporté cette audience au tribunal de grande instance de Nanterre. Le juge était convaincu par leurs arguments, expliquant que leur père était un artiste français. Il était inscrit sur la liste électorale française, il était hospitalisé en France avant d'y être enterré.

Mais selon une information rapportée par le Figaro, Laeticia Hallyday aurait déjà effectué une autre démarche.

La mère de Jade et Joy a fait une demande de rapatrier en urgence les biens de son mari aux Etat-Unis, le 15 mai 2019. Il s'agit de ses actifs non-intégrés dans ses trust avant son décès survenu en décembre 2017.

"62,5 % des royalties versées par Warner Music, Universal et Sony, mais également toutes les actions de son mari dans leur société californienne, Born Rocker Music Inc, ainsi que ses voitures de collections et ses motos conservées à Los Angeles et le compte en banque de Johnny à la SunTrust Bank de Nashville",

détaille le Figaro. Toujours selon le quotidien, le tribunal américain rendra sa décision au 26 juin 2019.

UNE GRANDE VICTOIRE POUR LAURA ET DAVID

Les deux aînés de Johnny ont eu leur victoire, mais Laeticia ne va pas rester les bras croisés. Me Ardavan Amir-Aslani, l'avocat de la veuve a annoncé qu'il allait faire appel de la décision du tribunal. Il avance que certains éléments "factuels" n'ont pas été pris en compte.

  
Les postes connexes
Getty Images
Hallyday May 27, 2019
La dernière tentative de Laeticia Hallyday pour gagner le procès du patrimoine
Hallyday Mar 28, 2019
L'arme de Laeticia Hallyday : villa, taxes et autres arguments que la veuve de Johnny a dans sa manche
Hallyday Mar 21, 2019
Laeticia a eu son premier échec : La justice refuse l'américanisation des biens de Johnny
Hallyday Mar 30, 2019
De nouveaux détails dans l'affaire du patrimoine de Johnny Hallyday : David et Laura peuvent hériter de ses dettes "énormes"