Défaite de Leaticia Hallyday : qui est Ardavan Amir-Aslani, l'homme qui défend la veuve ?

La décision portant sur l'héritage de Johnny a été rendue le mardi 28 mai 2019 au tribunal de Nanterre. Lors du procès, Laeticia Hallyday a été défendue par un avocat ayant soutenu le Taulier de son vivant : le Maître Ardavan Amir-Aslani.

Depuis quelque temps, la famille Hallyday a fait face à un conflit majeur au sujet de l'héritage de Johnny Hallyday.

Le mardi 28 mai 2019, le tribunal de Nanterre a tranché. La justice française était compétente pour se prononcer sur la question litigieuse relative à cette affaire.

Ce qui va à l'encontre du souhait de Laeticia. Elle voulait que le procès de cette affaire soit mené aux Etats-Unis, où les enfants du rocker peuvent être déshérités. Malheureusement pour la veuve du Taulier, elle a perdu.

Pour sa défense pendant la procédure, Laeticia Hallyday a sollicité le Maître Ardavan Amir-Aslani. Mais malgré tous les arguments concrets qu'il a invoqués pour justifier le fait que Johnny Hallyday était un résident américain, la mère de Jade et Joy n’a pas obtenu gain de cause.

De son vivant, Johnny Hallyday a été soutenu par cet avocat devant la justice lors de plusieurs procès, notamment, dans l'affaire confrontant le rocker et son ancienne compagne, Adeline Blondieau.

À l'époque, cette dernière a déclaré que Johnny la violait lorsqu'elle était mineure. Défendu par le Maître Ardavan Amir-Aslani, le Taulier a gagné son procès. Ils avaient alors tissé des liens de confiance entre eux et Johnny Hallyday lui demandait ses conseils judicieux quand il en avait besoin.

Ardavan Amir-Aslani est un spécialiste en droit international. Mais au delà de son travail d'avocat, l'homme est un érudit compétent, cultivé par la culture iranienne.

Il a déjà édité un livre sur la Perse intitulé "De la Perse à l'Iran, 2 500 ans d'Histoire", publié aux éditions de l'Archipel.

"J'ai voulu écrire ce livre pour mieux faire connaître l'Iran, montrer la place que ce pays a eue dans l'histoire du monde et de la civilisation musulmane, comment il a toujours été un carrefour géographique et culturel",

a-t-il confié dans les colonnes du Point.

En sortant de la salle d'audience de Nanterre, Me Ardavan Amir-Aslani est mécontent devant les caméras de la décision qui a été rendue le 28 mai 2019 mais l'avocat a ensuite donné la certitude que ce ne serait pas la fin de l'histoire.

LES PROPOS DE L'AVOCAT DE LAURA SMET

Au terme du procès du 28 mai 2019, la justice a tranché du côté de David Hallyday et Laura Smet. L'avocat de Laeticia Hallyday a déclaré qu'il voulait faire appel de cette décision.

De son côté, Me Ravanas, l'avocat de Laura Smet le prévient de la prochaine étape.