La police a sauvé une femme, enlevée dans l'Aube

Les policiers nantais ont sauvé une jeune femme d'un enlèvement. Mais sont-elles arrivées à temps ?

Une jeune femme de 24 ans a été enlevée dans la journée du 28 mai 2019 dans le département de l'Aube. Fort heureusement, elle a pu envoyer un texto à son compagnon, lui transmettant le numéro d’immatriculation du véhicule de son ravisseur.

Ce dernier aurait alors immédiatement prévenu la police, qui, grâce aux informations trouvées dans le message, a procédé à la géolocalisation du téléphone de la victime et à l'identification du propriétaire du véhicule qui a servi à cet acte.

Plus tard dans la journée, la police arrive à remonter jusqu'à un appartement situé rue Maurice Daniel à Saint-Sébastien-sur-Loire, près de Nantes. Après recoupement d'informations, il semblerait que la jeune femme soit retenue malgré elle dans ce lieu.

Pour mener à bien leur mission et prendre au dépourvu le ravisseur, la police a décidé d'opérer très tôt dans la matinée du mercredi 29 mai. Comme elle l'avait prévu, la victime et son ravisseur étaient bel et bien sur les lieux.

La police procède alors à l'arrestation de l'individu et l'a mis en garde à vue. Apparemment, il a été remis aux gendarmes de Romilly venus le récupérer. La victime quant à elle, choquée par ce qui lui était arrivé, a tout de suite été prise en charge par les pompiers.

Voiture de police qui roule dans la rue | Photo : Unsplash

Voiture de police qui roule dans la rue | Photo : Unsplash

Selon ses propres dires, elle n'aurait subi aucune violence de la part de son kidnappeur, que cela soit d'ordre physique ou sexuelle.

Pour l'instant, la seule information mise à notre disposition est l'âge du kidnappeur (29).

Une enquête est toutefois en cours pour connaître le mobile de l'infracteur et pour savoir si un quelconque lien unirait la victime à son ravisseur.

Voiture de police avec gyrophare allumé | Photo : Pixabay

Voiture de police avec gyrophare allumé | Photo : Pixabay

Rappelons que sa libération a pu se faire grâce à une coopération entre la gendarmerie de l’Aube et la police nantaise.

Dans cette histoire, la victime a en quelque sorte pu participer elle-même à sa libération. Et grâce à une coopération entre les forces de l'ordre et une stratégie bien ficelée, tout s'est bien passé.

Gyrophare d'une voiture de police | Photo : Pixabay

Gyrophare d'une voiture de police | Photo : Pixabay

Dans cette autre histoire, un homme a sauvé une fillette de 7 ans d'un enlèvement. Il portait également un costume mais pas celui des forces de l'ordre. Notre héros est un chauffeur de bus.

Pour découvrir la bravoure de cet homme qui a permis à une petite fille de rentrer chez elle saine et sauve, cliquez ici.

Les postes connexes
Actu France May 08, 2019
Blagnac : Les informations sur la prise d'otage des 4 femmes par l'adolescent de 17 ans
Actu France May 07, 2019
Un enfant de 2 ans a été enlevé alors que sa mère assistait à une messe religieuse
Histoires virales Apr 04, 2019
Le garçon a dit à la police qu’il est un enfant qui a disparu il y a sept ans après le suicide de sa mère
Actu France Mar 10, 2019
Lot-et-Garonne : deux jeunes tués sur l’autoroute A62