Jonathann Daval avoue avoir brûlé le corps d'Alexia

Plus de deux ans après le meurtre d’Alexia Daval, son mari a finalement avoué comment la scène d’horreur s’est passée.

Après que les autorités aient découvert le corps d’Alexia dissimulé dans les bois, Jonathann Daval a donné plusieurs versions. D’abord, il a avoué le meurtre avant de faire un nouveau rebondissement en accusant le beau-frère de sa défunte épouse d’être le meurtrier.

Et finalement, en décembre 2018, il a avoué avoir tué sa compagne, alors que c’était lui-même qui avait appelé la police pour déclarer que sa femme était partie faire du jogging et n’était jamais rentrée.

Avec l’autorisation du juge d’instruction, les enquêteurs ont procédé à une reconstitution du crime pour soulever les zones d’ombre.

Le lundi 17 juin 2019, la reconstitution du meurtre d’Alexia a eu lieu. Lors de la procédure, Jonathann Daval a encore fait une poignante révélation concernant l’assassinat, face à la demande pressante des parents de la victime.

Il a avoué avoir procédé à une crémation d’une partie du cadavre.

"Il a admis qu'il avait non seulement donné la mort mais également procédé à la crémation partielle du corps",

a déclaré Etienne Manteaux, procureur de la République.

Pourtant, Jonathann a toujours nié d’avoir brûlé le corps de son épouse les derniers mois qui ont précédé la reconstitution du meurtre.

Il a également, encore une fois, avoué que tout s’était passé après une dispute entre lui et son épouse.

Alexia lui aurait demandé de faire l’amour, et il aurait refusé jusqu’à la pousser dans l’escalier. Il a ensuite porté des coups de poing au visage de la femme avant de l’étrangler. Après, Jonathann aurait traîné, seul, le corps d’Alexia Daval dans le coffre de sa voiture.

"Nous voulions la vérité, nous l'avons eue. C'est tout ce qui compte. C'était très long, très difficile à obtenir, mais avec le savoir-faire de tout le monde, nous y sommes parvenus. C'est tout ce qui comptait pour moi, pour la mémoire d'Alexia",

a expliqué la mère de la victime au micro de BFMTV, au bord des larmes.

“Nous voulions la vérité. Nous n'en attendions pas moins",

a également exprimé le père d’Alexia.

La reconstruction du meurtre d’Alexia s’est déroulée en présence de ses parents ainsi que le suspect. Isabelle Fouillot, mère de la victime, a ensuite évoqué son gendre.

“On le connaît bien. On sait qu'il nous aime. Nous aussi, on a eu des liens très forts avec lui. C'était pas facile. Mais on y est parvenus. Alexia va peut-être pouvoir reposer en paix, maintenant",

dit-elle.

UNE PLAINTE CONTRE LE SUSPECT

Jonathan Daval a été le premier suspect de la mort de sa femme Alexia Daval. Cependant, ce dernier a désigné Grégory Gay, qui est le beau-frère de la défunte, d'avoir tué Alexia.

Mais, finalement, Jonathann a avoué avoir tué son épouse, ce qui a maintenant poussé Grégory à porter plainte contre celui-ci.