Pourquoi la cavale du chauffeur de Lorient n'a pas fonctionné ?

Malgré son changement d’apparence et l’aide d’un complice, la cavale de Kylian Le Reste, le chauffard de Lorient n’a pas duré longtemps. Elle a pris fin le mardi 18 juin 2019.

L’homme qui était en fuite après avoir percuté deux enfants aux abords d'un McDonald's à Lorient le 9 juin dernier a été arrêté et mis en examen pour homicide involontaire le mardi 18 juin 2019.

La ville de Lorient (Morbihan) a été la scène d’un énorme drame le dimanche 9 juin 2019. En fin de journée, vers 17h30, une voiture roulant à toute allure a heurté deux jeunes garçons sur un trottoir, tuant l’un d’eux et causant de graves blessures à l’autre.

On a appris par la suite que l’automobiliste en question était engagé dans une course poursuite avec des gendarmes quelques minutes avant l’accident.

Mais même après avoir commis l'irréparable, il ne s’est pas arrêté. Abandonnant sa voiture un peu plus loin, le jeune homme et sa passagère se sont enfui à pied. Si cette dernière s’est rendue à la police trois jours après l'accident, l’homme identifié comme Kylian Le Reste a poursuivi sa cavale.

Selon l’une de ses connaissances qui a souhaité témoigner anonymement, le fugitif était familier des techniques de la police et possédait un réseau qui pouvait l'aider à fuir les autorités.

C’est certainement un membre de ce réseau qui a dû louer une chambre d'hôtel pour le suspect à la demande de ce dernier.

Car le fugitif a été interpellé mardi 18 juin vers 11 heures, sur mandat d’arrêt du juge d’instruction, dans un hôtel de Lanester (Morbihan) situé à quelques kilomètres du lieu du drame.

D’après la direction de l'établissement, dont l’entrée se fait par carte bancaire, l'homme en cavale y séjournait "depuis la veille au soir. La chambre avait été réservée par un tiers".

Pour éviter d'être reconnu, Kylian avait même essayé de changer d'apparence en rasant entièrement son crâne et le bouc qu'il arborait sur la photo diffusée dans l'avis de recherche.

Une tactique qui n'a pas suffi, puisqu'une employée de l'hôtel, convaincue d'être en face de l'homme recherché, a discrètement alerté les autorités.

LA LETTRE DE KYLIAN AUX MÉDIAS

Durant sa cavale qui a duré neuf jours, Kylian Le Reste, a écrit une lettre destinée aux médias. Si celle-ci n’a jamais été expédiée, l’avocate du chauffard qui a renversé deux jeunes enfants à Lorient, en a dévoilé quelques extraits.