Les réponses de Jean Leonetti aux parents de Vincent Lambert

Les traitements de Vincent Lambert ont été arrêtés le mardi 2 juillet 2019. Selon Jean Leonetti, père de la loi de 2016 régissant la fin de vie, il s’agissait  d’“un drame absolu” mais pas d’“un assassinat”.

En état végétatif depuis 10 ans, Vincent Lambert est entre la vie et la mort. Ce mardi, le CHU de Reims a décidé d’arrêter les traitements de l'ancien infirmier. Les parents de Vincent Lambert ont déclaré qu'ils poursuivront le praticien pour meurtre.

Le mercredi 3 juillet 2019, lors d’une interview sur plateau de Cnews, le président par intérim du parti LR Jean Leonetti, père de la loi de 2016 régissant la fin de vie, a répondu à Viviane Lambert et son mari.

Ce dernier a souligné que l’arrêt des traitements de Vincent Lambert n’est “pas un assassinat”. 

Le médecin de ce patient tétraplégique est désormais le symbole du débat sur la fin de vie en France. D’après les informations fournies par Ouest-france, le mardi 2 juillet 2019, il a “engagé un nouvel arrêt des traitements, rendu possible vendredi par la Cour de cassation”.

"Cette histoire est un drame humain absolu. On a une famille déchirée, on a une impasse médicale, beaucoup de gens parlent sans connaître le dossier ",

a précisé Jean Leonetti. 

Le père de la loi sur la fin de vie a également indiqué que les médecins à l’origine de cet arrêt de traitements “ont médicalement, légalement et juridiquement raison”.

Par ailleurs, Jean Leonetti a expliqué comment la médecine d'aujourd'hui est puissante.

“Aujourd’hui, vous avez une médecine tellement performante qu’elle peut maintenir en vie presque de manière quasiment indéfinie des corps dans lesquels il n’y a plus de pensée, plus de conscience, plus de relation à l’autre”,

a-t-il dit.

Il a ensuite insisté sur le fait que le patient avait peut-être envie de partir en paix. La vrai question dit-il, c’est "qu’est-ce qu’il aurait voulu ?"

Face à la réaction de la mère de Vincent Lambert, Jean Leonetti s’est montré compréhensif, mais selon lui, ”on n’est pas obligé d’entraîner une violence qui dit que c’est un assassinat. Ce n’est pas un assassinat”.

L’AVIS DES MEMBRES DE SA FAMILLE

Même si l’arrêt des traitements est une décision très difficile à prendre, un clan des membres de la famille de l’homme tétraplégique en état végétatif trouve cela juste.

Pour le neveu ainsi que les frères et soeurs de Vincent Lambert, l’arrêt des soins la décision la plus saine

Les postes connexes
Twitter/pausefun
Actu France May 22, 2019
L'avocat des parents de Vincent Lambert s'exprime sur son état de santé
twitter.com/LeTelegramme
Actu France Jul 02, 2019
Témoignage de la mère de Vincent Lambert après son discours à l'ONU
Tw Twitter/pierredeniziotitter/pierredeniziot
Actu France Jul 02, 2019
Le médecin a décidé d'arrêter les traitements de Vincent Lambert
twitter.com/UnionArdennais
People Jul 02, 2019
Des membres de la famille de Vincent Lambert trouvent “assez sain” l’arrêt de traitement