La mort de Vincent Lambert est inéluctable

Vincent Lambert, né le 20 septembre 1976, fut accidenté en 2008. Tétraplégique, depuis plus de dix ans maintenant, il est en état végétatif.

Son cas est devenu une affaire médico-politico-judiciaire liée au débat sur l'acharnement thérapeutique, le droit des handicapés et l'euthanasie en France. Les membres de sa famille sont en conflits devant les tribunaux pour déterminer l'issue des soins.

Lundi 8 juillet 2019, ses parents, opposés à l'arrêt des traitements, ont déclaré dans une lettre ouverte que la cessation des soins initiée mardi 2 juillet est irréversible.

"La mort de Vincent Lambert - tétraplégique en état végétatif depuis plus de dix ans - est désormais inéluctable et nous ne pouvons que nous (y) résigner". 

Leurs avocats Me Jérôme Triomphe et Me Jean Paillot ont précisé ensuite qu'ils n'avaient plus aucun recours et qu'il est désormais trop tard "Vincent est en train de mourir.

La situation dans laquelle l'a mis le docteur Sanchez est désormais médicalement irréversible". Ces derniers jours, les avocats ont multiplié les recours et mené "d’ultimes actions pour faire respecter le recours suspensif devant l’ONU qui bénéficiait à Vincent. En vain".

Au CHU de Reims, le médecin de Vincent Lambert a engagé le mardi 2 juillet l'arrêt de soins. Cet arrêt des traitements effectif depuis mercredi soir a été rendu possible par une décision de la Cour de cassation du 28 juin dernier.

Dans les faits, cet arrêt des traitements consiste à une cessation de l'hydratation et de la nutrition par sonde du malade ainsi qu'une "sédation profonde et continue".

Le collectif "je soutiens Vincent Lambert" qui manifeste son opposition à l'arrêt des traitements a annoncé avoir annulé un rassemblement prévu lundi 8 juillet place Saint-Pierre à Montmartre, Paris.

La sœur de Vincent Lambert estime que la famille est "dans la dernière étape du processus. Les effets de la déshydratation se font désormais ressentir, mais nous ne savons pas combien de jours cela va prendre. Cette attente est très douloureuse pour tout le monde."

Sa femme salue la décision de justice et déclare être "très surprise," et qu'elle a du "mal à y croire après leurs années de combat judiciaire." Et ce, avant de conclure en soulignant le fait que le Dr Sanchez lui a assuré avec certitude que "Vincent ne souffre pas".

Les parents de Vincent Lambert ont déposé une ultime plainte pour "homicide volontaire" contre le Dr Sanchez.

Cette plainte a peu de chance d'aboutir, car l'arrêt des soins initié par ce dernier fut été possible grâce à une décision de justice. Les parents de Vincent se sont donc vu obligé de se résigner.

Les postes connexes
Twitter/Valeurs
Actu France Jul 08, 2019
Les parents de Vincent Lambert doivent se résigner sur le sort de leur fils
twitter.com/RFI_En
Actu France Jul 03, 2019
La chronologie complète de l'affaire Vincent Lambert
twitter.com/LeTelegramme
Actu France Jul 02, 2019
Témoignage de la mère de Vincent Lambert après son discours à l'ONU
Twitter/SteadfastOnlus
Actu France May 20, 2019
Vincent Lambert : le traitement est interrompu