Tentative d'homicide volontaire, une enquête a été ouverte dans l’affaire Vincent Lambert

Kalina Raoelina
09 juil. 2019
08:33
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Un nouveau rebondissement ? Dans l’affaire Vincent Lambert, une enquête pour tentative d’homicide volontaire a été menée par le parquet, après la plainte déposée par l’avocat des parents.

Annonces

L’Affaire se corse ! Un nouveau rebondissement dans l’affaire Vincent Lambert : le parquet de Reims a ouvert une enquête concernant l'homicide involontaire du patient.

Cet homme de 42 ans est tétraplégique, et est en état végétatif depuis septembre 2008, des suites d'un accident de la route.

L’enquête a été ouverte suite à la déposition d’une plainte le 2 juillet 2019, par les avocats des parents de Vincent, Pierre et Viviane.

Annonces

Une affaire à l’échelle internationale, qui s’est élevée comme étant le symbole du choix de vie dans l’Hexagone, créant à la fois une polémique sociétale et un déchirement familiale.

Plus tôt dans l’année, le 20 mai, soit après que le docteur Vincent Sanchez eut engagé l’arrêt du traitement, l’avocat des parents de Vincent avait déposé une plainte. Une source du judiciaire, a indiqué que cette déposition ne pourra certainement pas aboutir :

“Ils avaient déjà déposé une plainte devant le doyen des juges d’instruction qui n’avait pas abouti”,

a t-elle indiquée.

Annonces
Annonces

À titre de rappel, l’arrêt des soins du patient a débuté le mardi 2 juillet 2019. Un processus qui s’est rendu possible grâce au verdict de la Cour de cassation. 

Une bataille juridique avait éclaté au sein du clan Lambert. D’un côté, Rachel, épaulée par son neveu et six des frères et soeurs, veulent que Vincent soit euthanasié ; de l’autre, Viviane et Pierre ainsi qu’un frère et une soeur, veulent le maintenir en vie.

Annonces

Son épouse a affirmé que lorsqu’il pouvait s’exprimer, ce dernier aurait indiqué oralement, vouloir mourir en paix que de vivre comme un “légume”.

Une affirmation que les parents de celui-ci n’ont pas pris en compte, puisque l’homme en état végétatif n’a pas rédigé de directives anticipées. Le lundi 8 juillet 2019, dans une lettre ouverte, les parents de VIncent ont indiqué que la mort de celui-ci est désormais “inéluctable”.

Annonces

Les parents de Vincent se sont-ils résignés à avoir leur enfant mourir ? En attendant la suite des nouvelles, le neveu de Vincent aurait fait des révélations sur l’état de santé du patient. Pour découvrir les détails, cliquez ici.

Annonces