La lettre laissé par les parents de Vincent a surpris son neveu

Sedera Raliniainjanahary
09 juil. 2019
11:36
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

François Lambert, le neveu de Vincent, s’est vu être “extrêmement surpris” après avoir pris connaissance de la lettre des parents du patient tétraplégique.

Annonces

La fin d’une affaire longue de plus de dix ans ? L’arrêt des traitements de Vincent Lambert a été engagé le mardi 2 juillet 2019, par le médecin traitant du CHU de Reims, Docteur Vincent Sanchez. Pierre et Viviane Lambert ont été bouleversés d’apprendre la nouvelle.

Malgré les tentatives des parents du patient en état végétatif, rien n’a abouti, et le lundi 8 juillet 2019, ces derniers ont laissé une lettre ouverte, affirmant qu’ils s'étaient résignés à la mort de leur fils.

Dans une interview avec un journaliste d’Europe 1, Matthieu Belliard, François Lambert, le neveu du patient tétraplégique de 42 ans, a annoncé être “extrêmement surpris” par rapport au contenu de la lettre laissé par les parents de Vincent.

Annonces
Annonces

Lorsqu’il s’exprimait, il semblait être très soulagé, car enfin depuis plus de dix ans, celui-ci aura l’occasion de faire part de ses adieux à son oncle.

Rappelons que celui-ci était contre le maintien en vie de Vincent Lambert. Selon lui, ils se sont résignés car la loi Leonetti les a plus ou moins “satisfait”.

Annonces

“Parce qu'elle leur a permis de garder Vincent en vie pendant six ans et qu'elle leur permet beaucoup de procédures juridictionnelles”

a confié l’homme. Dans un deuxième temps, il espère que la loi soit modifiée après la mort de son oncle.

“La société est prête, tous les sondages le montrent. C'est le législateur qui doit régler ce problème et donner un cadre pour faire en sorte que des affaires comme celle-là ne se reproduisent pas”

a-t-il déclaré.

Annonces

Est-ce réellement la fin de Vincent Lambert ? Une chose est certaine, il lui reste peu de temps. En effet, cela fait une semaine que ses traitements ont été arrêtés. Son neveu a affirmé :

“Sur son corps, les effets sont très violents. Physiquement, on voit qu'il y a une lutte et un départ qui se préparent.”

Annonces

Après l’annonce de l’arrêt du traitement de Vincent, Viviane, sa mère avait demandé de l’aide chez l’ONU. Dans un second temps, celle-ci a témoigné. Pour découvrir les détails, cliquez ici.

Annonces