Histoires inconnues des “Vincent Lambert” qui n’ont pas eu autant de soutien

Le cas de Vincent Lambert est devenue une affaire médico-judiciaire française de lutte basant sur trois principes, dont l’acharnement thérapeutique, le droit des personnes handicapées et également l’euthanasie.

Le plus grand problème dans l’affaire Vincent Lambert est le désaccord entre les membres de sa famille. Il y a ceux qui veulent se battre pour le retenir en vie, et d’autres qui veulent le laisser partir. 

Depuis un accident survenu en 2008, l’homme tétraplégique et en état végétatif, est alimenté et hydraté par des sondes. Le 2 juillet 2019, les médecins du CHU de Reims ont procédé à son arrêt de traitements, qui va inévitablement conduire à l’arrêt de son coeur. 

Pourtant, la situation de Vincent Lambert n’est pas un cas isolé. Plusieurs patients en état palliatif se sont trouvés dans de tel combat même si leurs cas ne sont pas autant médiatisés. Ils symbolisent également le grand débat sur la fin de vie d’un patient qui se trouve dans un état végétatif. 

VINCENT HUMBERT

Vincent Humbert a été victime d’un accident de route qui l’a rendu aveugle et muet. Même s’il disposait de ses facultés intellectuelles après l’accident, il a demandé qu’on mette fin à sa vie.

L’homme tétraplégique a même adressé une lettre à Jacques Chirac pour demander “son droit de mourir”. Marie, sa mère, a alors réalisé son plus grand voeu. 

À la date d’anniversaire de l’accident de l’ex-pompier, on lui a injecté des barbituriques dans sa perfusion, avant de débrancher son respirateur.

Le 26 septembre 2003, deux jours après l’injection, le patient a rendu son dernier souffle. Cependant, le Dr Frédéric Chaussoy et sa mère ont été poursuivis, mais la justice a déclaré un non-lieu concernant le procès. 

TERRI SCHIAVO

Terri Schiavo a fait un arrêt cardiaque en 1990, alors qu’elle était âgée de 26 ans. La jeune américaine s’est trouvée en état végétatif dans un coma artificiel.

Huit ans après, son mari a demandé à la justice d’arrêter l’alimentation de la patiente, mais les parents de cette dernière s’y sont opposé. 

Quinze ans après l’accident, le mari a enfin eu gains de cause auprès du tribunal. Deux semaines après l’arrêt de l'hydratation et l'alimentation de la patiente, elle a enfin rendu son dernier souffle à l’âge de 41 ans. L’affaire a été beaucoup médiatisée, comme le cas de Vincent Lambert. 

CHARLOTTE WYATT 

Charlotte, est née trois mois avant le terme de sa naissance, en octobre 2003. Elle pesait 450 grammes et mesurait 13 centimètres.

Quelques mois après sa naissance, elle a été victime d’un arrêt cardiaque endommageant son cerveau. Le bébé, en état végétatif, vivait sous respirateur artificiel et était quasi aveugle.  

Le corps médical a déclaré aux parents qu’il n’y avait plus d’espoir, mais ils ont combattu pour la maintenir en vie. Plusieurs décisions contradictoires ont été annoncées.

Mais la justice a fini par donner raison en vie pour laisser vivre l’enfant. C'était également une affaire très médiatisée en Angleterre. 

ALFIE EVANS

L’affaire Alfie Evans a également été très connue en Angleterre. Il s’agit d’un bébé atteint d’une maladie neurodégénérative très rare.

Les parents n’étaient pas convaincus à laisser partir leur enfant et ont demandé à ce que le petite garçon soit transféré en Italie. Mais la justice britannique a rejeté leur recours. L’enfant meurt d’arrêt de traitements en avril 2018, à l’âge de 23 mois. 

CHARLIE GARD 

Charlie Gard souffrait d’une maladie génétique rare, et l’hôpital a proposé un protocole de fin de vie. Ses parents ont mené plusieurs recours pour tenir leur bébé en vie, mais la justice a donné raison à l’hôpital.

Ainsi, Charlie décède quelques temps avant son premier anniversaire, après l’interruption de sa respiration artificielle. 

ELUANA ENGLARO 

Eluana Englaro, une italienne, s’est trouvée en état végétatif pendant 17 ans, après un accident de circulation. Elle meurt en février 2009 à l’âge de 38 ans, après que son père ait eu gains de cause auprès de la cour de cassation en fin 2008. 

Le père de la patiente a refusé de procéder à plus d’acharnement therapeutique. Cependant, il a été accusé de meurtre par l’Église catholique. 

L’histoire de l’Italienne a été adaptée en cinéma par Marco Bellocchio dans le film baptisé “La Belle endormie”. 

DERNIÈRES VISITES DES PROCHES DE VINCENT

Une semaine après l’arrêt de traitements de Vincent Lambert, son coeur n’a toujours pas lâché. Le processus devient de plus en plus insupportable pour la famille du patient.

Le lundi, les proches du patient lui ont rendu visite, tout en espérant que ce sera la dernière fois et qu’il n’aurait plus à souffrir trop longtemps. 

Les postes connexes
twitter.com/RFI_En
Actu France Jul 03, 2019
La chronologie complète de l'affaire Vincent Lambert
wikipedia.com
Célébrités Jul 04, 2019
Affaire Lambert : “Une autre solution aurait pu être trouvée”- la psychologue Marie de Hennezel
Twitter/BFMTV/
Actu France Jul 10, 2019
Des manifestants accusent d’euthanasie la décision sur le cas de Vincent Lambert
twitter.com/UnionArdennais
People Jul 02, 2019
Des membres de la famille de Vincent Lambert trouvent “assez sain” l’arrêt de traitement