Haya de Jordanie s'est enfuie avec ses enfants pour chercher refuge par peur de son mari

Cathya Harena Raoelina
10 juil. 2019
21:26
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Avec ses enfants, la princesse Haya, épouse de l'émir de Dubaï, est retournée chez elle en Angleterre. Elle a quitté les Emirats Arabes Unis pour fuir la principauté dans le but de se réfugier à Londres.

Annonces

La princesse Haya est la demi-soeur du roi Abdallah de Jordanie. Sixième épouse de l'émir de Dubaï Mohammed Ben Rashid Al-Maktoum, elle a quitté le pays.

D’après les informations fournies par la presse britannique Daily Mail, elle aurait pris la fuite en emmenant ses deux enfants avec elle au Royaume-Uni.

La princesse s'inquiète de son sort en étant soumise à l'autorité de son monarque d'époux. Elle avait déjà fui son mari pour se rendre en Allemagne où elle a tenté de demander l'asile, toujours avec ses deux enfants, mais en vain.

Annonces

C’est dans sa demeure de Kensington Palace Gardens, dans le centre de la capitale britannique que la princesse de 45 ans s’est finalement réfugiée "par crainte d'être assassinée ou ramenée de force à Dubaï".

Après qu'elle a débarqué en Europe, elle a entamé un véritable conflit qui l'oppose à son mari dans le but d'obtenir le divorce ainsi que la garde de leurs enfants.

Annonces

La princesse s’est ainsi lancée dans une bataille judiciaire contre le Sheikh Mohammed al Maktoum. Le procès est prévu pour la fin du mois de juillet 2019 et promet d'être âprement chargé. 

Pour cela, pour sa défense, elle a sollicité les services d'une fameuse avocate de renom qui est également la conseillère des princes William et Harry.

Cette affaire a beaucoup fait couler d'encre depuis le cas de l'année dernière. En mars 2018, la princesse Latifa, l'une des filles de l'émir de Dubaï, d’une autre de ses femmes, avait tenté de fuir le pays pour se rendre aux États-Unis, mais elle avait été rapatriée de force aux Émirats Arabes Unis. 

Annonces
Annonces

"Elle a appris ce que son époux avait fait subir à sa propre fille et a peur que quelque chose de similaire puisse lui arriver. Elle s’est demandé quel genre d’homme pouvait mettre sa propre fille en prison",

peut-on lire dans Daily Mail. 

En effet, la princesse Haya craint alors que la même chose ne lui arrive.

Annonces

Alors que certaines princesses traversent une épreuve assez difficile, d'autres vivent leurs contes de fées.

Et ce n’est pas seulement dans histoires qu’on peut rencontrer un prince charmant. La preuve : Meghan Markle a trouvé le sien.

Le prince Harry est toujours présent lorsqu'il s’agit d’aider la duchesse de Sussex à s’occuper du royal baby.

  

Annonces