François de Rugy révèle pourquoi il ne veut pas citer les invités de ses dîners de luxe

Le mardi 16 juillet 2019, François de Rugy a fait une annonce de départ du gouvernement, emporté par le “Homard Gate”. Finalement, il a pris la décision de tirer de toutes ses forces.

S'il a déjà pris la parole dans le Journal du dimanche, François de Rugy s'est à nouveau exprimé le mardi 16 juillet en réagissant aux articles de Mediapart qui l'ont plongé dans la tourmente la semaine dernière. 

Mediapart avait publié mercredi dernier, un article dans lequel ils ont évoqué l'affaire de François de Rugy, ministre de la Transition écologique, alors qu'il était encore président de l'Assemblée nationale.

Selon le site en question, l'homme qui a rejoint le parti présidentiel l'année 2017, aurait organisé des soirées aux frais de l'État. Mais certaines personnes se demandent s'il s'agissait bien des dîners festifs ou des dîners de travail.

Agacé par cette annonce, François de Rugy dénonce Mediapart, comme l'a rapportée Huffpost.

"Face aux contre-vérités de Mediapart, j’ai déposé ce matin une plainte pénale en diffamation",

a-t-il annoncé le même jour que sa démission.

Lors d'une interview accordée à Ouest-France, François de Rugy a fait le point sur les révélations des dîners organisés à l'Hôtel de Lassay, résidence du président de l'Assemblée nationale.

Le quotidien régional lui a posé alors des questions sur les noms de certains invités que la presse a publiés. En guise de réponse, François de Rugy a déclaré :

“Ce n’étaient pas des dîners entre amis. Mais liés à ma fonction, il y avait notamment un paléontologue, le secrétaire d’une association qui fédère des entreprises du numérique”.

À ce qu'il paraît, des lobbyistes étaient aussi présents aux dîners. Le ministre ne veut pas révéler leur identité pour autant. 

“Je suis contre le fait de publier en continu les noms de ceux qui me rencontrent. Car on ne pourra plus faire de politique. Si c’est public, les gens vont être questionnés dès qu’ils seront sortis”,

a-t-il affirmé.

La femme de François de Rugy et son époux ont été épinglés par Mediapart à cause de ces dîners fastueux qu'ils ont organisé dans leur demeure.

Cela lui aurait peut-être valu de ne pas assister au défilé de la fête nationale. 

Séverine Servat de Rugy, la femme du ministre de la Transition écologique, n'a pas accompagné son époux au défilé du 14 juillet 2019. Elle se confie sur son absence.

Les postes connexes
Politique Jul 10, 2019
Qui est l'épouse du ministre de l'Écologie, François de Rugy
Politique Jul 12, 2019
Réactions de François de Rugy sur les attaques contre sa femme après les dîners fastueux
Getty Images
Jul 12, 2019
Séverine de Rugy ouvre les portes de son appartement et rompt le silence
Actu France Mar 23, 2019
Électricité : selon François de Rugy, les tarifs réglementés passent "probablement" à 6 %