La fille de l’ancien maire de Puteaux a annoncé son décès à l’âge de 94 ans

L’ancien maire de Puteaux, Charles Ceccaldi-Raynaud, a rendu son dernier souffle ce jeudi à l’âge de 94 ans. Sa fille, et actuelle maire de la ville, a annoncé son décès sur Twitter.

Maire de Puteaux pendant 33 ans

Ce jeudi 18 juillet, l’ancien maire de Puteaux (Hauts-de-Seine) a rendu son dernier souffle. Cet homme affaibli, parti vivre une retraite bien méritée dans la région de Toulouse (Haute-Garonne) depuis de nombreuses années, ne se montrait presque plus dans son ancien fief. Sa mort a été annoncée par le maire actuel de la ville, qui n’est autre que sa fille Joëlle, dans un tweet posté tôt le matin. À une photo en noir et blanc de son père, elle joint ces mots:

"C’est dans la peine que je partage avec vous une bien triste nouvelle.

Mon père, Charles Ceccaldi-Raynaud, ancien maire de #Puteaux pendant 33 ans, est mort tôt ce matin à l’âge de 94 ans."

La photo de Charles Ceccaldi-Raynaud | Source: Twitter J. Ceccaldi-Raynaud

La photo de Charles Ceccaldi-Raynaud | Source: Twitter J. Ceccaldi-Raynaud

"Le renard argenté" de la droite Pasqua

Avec le décès de cette figure de la droite de Charles Pasqua, c’est une grande partie du passé local qui s’en va.

Celui qu’on surnommait "le renard argenté" avait tout d’abord intégré la SFIO avant de rejoindre le mouvement gaulliste dans les années 1960. C’est en 1969 qu’il entamera son premier mandat aux commandes de la ville de Puteaux. L’élu en fera d’ailleurs l’une des communes les plus riches de l’ouest parisien grâce, notamment, au célèbre quartier de La Défense.

Christophe Grébart, un de ses adversaires principaux dans cette municipalité, lui rend un dernier hommage:

"Un sacré personnage. Intelligent et renard. Un politique d'un autre siècle. Il emporte ses secrets."

Famille Ceccaldi, le calme après la tempête

Le message très sobre posté par Joëlle sur Twitter, est à l’opposé du conflit violent qui put opposer auparavant la fille à celui qui lui a laissé les reines de la ville pour des raisons de santé en 2004. En effet, pendant les municipales de 2008, voulant reprendre son siège à la mairie, le père de Madame le maire avait était jusqu’à accusé sa fille de corruption devant les médias. Si Charles Ceccaldi-Raynaud s’est montré très énergique pour reprendre sa place, cela n’a pas marché. Au contraire, cette accusation aura précipité sa retraite puisque le dossier ouvert ne poursuivra pas sa fille mais plutôt lui-même et se traduira par une mise en examen en 2007 pour favoritisme et corruption passive.

Les postes connexes
People Apr 25, 2019
Demian Bichir annonce le décès de son épouse Stefanie à l'âge de 37 ans
facebook.com/france3rhonealpes
People May 17, 2019
Mick Micheyl est décédée à l'âge de 97 ans
GettyImages
People Jun 16, 2019
Florence : Décès du producteur italien, Franco Zeffirelli, à l’âge de 96 ans
Actu France Mar 22, 2019
Le maire du Havre, Luc Lemonnier, qui a envoyé ses selfies à caractère pornographique à une femme mariée, démissionne