La chanteuse Melody Gardot, victime de violence domestique, dévoile une photo de ses ecchymoses

La chanteuse Melody Gardot, a été en proie à un douloureux passé, à cause de son compagnon. L'empêchant de jouer à cause des bleus laissés par les coups de son conjoint, celle-ci a fait part de terribles photos et d’un message à toutes les femmes qui en sont victimes.

Les cas de violences conjugales s'agrandissent dans le monde, dans les zones françaises, les autorités ont enregistré plus de 70 féminicides depuis le début de l’année.

Rappelons, que l’an passé, le chiffre était déjà costaud, avec un total de 121 femmes décédées après avoir été frappées à mort par leur petit ami.

Ces données font froid dans le dos ! La très populaire, Mélody Gardot, a malheureusement été l’une de ces femmes. De nombreuses personnalités ont tenté de mettre fin à cette violence gratuite, mais en vain, au fil des années, les cas se sont multipliés.

Dans le lot, l’humoriste Muriel Robin a tenté d’y mettre un terme. Celle-ci s’était notamment rendue entre les murs de l'Elysée, mais hélas, elle en est sortie avec les larmes aux yeux.

“En sortant on pleurait. On savait qu’un miracle n’arriverait pas, mais on avait envie d’y croire malgré tout.”

a t-elle déclaré.

Le dimanche 7 juillet 2019, l'interprète de la chanson “Who Will Comfort Me ?”, a posté sur Instagram, une terrible photo de son bras presque recouvert de bleus. Dans sa légende cette musicienne américaine en a profité pour lancer un message à toutes les femmes du globe.

“Les marques sur mon corps vont guérir mais les cicatrices sur mon cœur vont rester. Mesdames, écoutez-moi bien : L'amour n'est pas violence.”

a t-elle écrit au début de son message.

Par ailleurs, Melody en a également profité pour faire part de l’une des épreuves de sa vie, en attachant l’histoire d’une autre femme avec la sienne.

“J'ai croisé une femme qui a été battue par son homme si souvent qu'elle ne peut plus se déplacer sans une canne. Son histoire m'a touchée. Sans avoir été frappée comme elle, j'ai réalisé que moi aussi, j'avais eu ma petite dose de violence, avant.”

a t-elle annoncé dans une partie de sa description.

Cette femme a fait partie des 219 000 qui ont dû se battre seule, pour surmonter cette épreuve. Dans les commentaires de sa publication, l’auteur de 38 ans a eu de nombreux messages de soutien. 

En effet, le chiffre que les autorités ont relevé concernant les cas de féminicides en métropole sont inquiétants. Un moyen de divorce ? Dans une histoire connexe, une femme s’est frappée volontairement pour accuser son mari de violence conjugale.

ⓘ AMOMAMA.FR ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d'automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d'aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d'éviter que quiconque ne soit blessé. AMOMAMA.FR s'élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d'abus, d'inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d'abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

Les postes connexes
GettyImages
Actu France Jul 08, 2019
L’humoriste Muriel Robin, a fait un appel au président pour protéger les femmes en France
twitter.com/BFMTV
People Jul 15, 2019
Un homme interpellé pour menaces de violence conjugale, fait l'éloge de Jonathann Daval
Instagram/steevy_boulay
People Jul 05, 2019
La cousine de Steevy Boulay est décédée après avoir été frappée par son mari
twitter.com/purepeople
Célébrités Jun 09, 2019
La raison pour laquelle la jambe de l’ex-mari de Michèle Torr, Jean-Pierre, a été amputée